Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 31 mai 2014

L'actualité de la chanson française du 26 mai au 1er juin (mise à jour)

Les vidéos de la fin de semaine : Cyril Mokaiesh, Paris Combo et Renan Luce

Le concert de la fin de semaine : Marie Laforêt - Voyages au long cours (1966-1973)

Le clip de la fin de semaine : Matthieu Malon - "28.2.2013"

L'album de la fin de semaine - Matthieu Malon : Peut-être un jour

L'album de la semaine - Marie Laforet : Ses grands succès

Le clip de la semaine : La manif d'Agnès Bihl
___________________________________________________________

Bien reçu.... merci

- Polarities de Tristan Nihouarn

- l'album des Lupins

- Le Soldat Rose en concert au Trianon
___________________________________________________________

A la une

C'est déjà ça - Christian Olivier, en chanson dans le texte

Pour Alors chante!, l'auteur-chanteur des Têtes raides a créé "Chut!", lecture de grands ou petits textes de la chanson. Dans l'auguste cadre du musée Ingres, le voyage est inégal mais passionnant, du "Plat pays"... à "Daddy cool"

C'est déjà ça - Festival de Montauban (4): des fourmis dans les mains, dans les pieds et dans les guitares

Journée plutôt diversement vitaminée hier, des cordes de Juprelle à celle du guitariste d'Higelin, des Fourmis dans les mains à celles des épatants Florent Marchet, Gaëtan Roussel ou encore le jeune Québécois Peter Peter

C'est déjà ça - Festival de Montauban (3): deux belles découvertes et des cadors qui assurent... ou pas

La demoiselle inconnue et Lior Shoov ont emballé hier après-midi le public des Découvertes. Au théâtre, Fersen en solo et parfois en roue libre ravissait les fidèles. A Eurythmie, Jeanne Cherhal partait dans tous les sens et Renan Luce se transformait en Monsieur plus.

C'est déjà ça - Festival de Montauban (2): souvenirs et retrouvailles

Un an après le prix des Découvertes, quinze ans après leur séparation, vingt ans après leurs débuts: le retour de Strange enquête, des Innocents (photo) et des Ogres de Barback a marqué ce mercredi d'Alors chante!

C'est déjà ça - Festival de Montauban 2014 (1): Aldebert, adorable sale gosse

Alors chante!, c'est parti: première vraie journée avec les épatants Enfantillages de Guillaume Aldebert, la folk revenante de Bensé et les ondes (trop) positives de Zaz

C'est déjà ça - "Alors chante!" 2014: un menu repensé avec toujours plus de découvertes

Pour sa 29e édition, Alors chante! garde ses fondamentaux (panorama de la création francophone et promotion des jeunes artistes) mais revoit sa programmation, densifiant les soirées sur la grande scène, mais aussi le menu des découvertes: près d'une trentaine en quatre jours! D'Eskelina à Fauve, d'Auden aux Innocents, de Pendentif à Fersen: Montauban est une sacrée belle ville cette semaine

29, 30, 31 mai et 1er juin

Les Lupins : Le premier album sortira le 2 juin

La véritable identité de ces individus reste trouble mais le témoignage des anciens nous rapporte que Les Lupins étaient des loups-garous vivant en Berry, terre des sorciers. Leur résurrection a commencé en 1999 lorsqu'une improbable bande de musiciens s'est fait les dents pour dispenser son Rock Acoustique Berrichon partout en France et ailleurs...

C'est déjà ça - Prisca, le fer est pavé de bonnes intentions

Avec "Tas de ferraille", Prisca met une dérouillée à l'exploitation des hommes par les hommes, et clame son humanité sous les cicatrices

Nos Enchanteurs - Flo Zink, la joie d’une femme qui chante

Festiv’Art, concert privé à Varilhes (Ariège),

Ce soir Flo Zink a quitté Belleville, Ménilmontant, pour descendre en Ariège. Elle rejoint Festiv’Art, association qu’elle a connue en 2011, au stage d’écriture Plum’Art.

Nos Enchanteurs - Claire Gimatt quartet, les promesses d’une grande

23 mai 2014, salle de la fontaine à Préserville (Haute-Garonne),

Double première pour ce concert : première de ce quartet en résidence depuis mardi dans cette salle élégante, toute pimpante dans la plaine du Lauragais à 20 minutes seulement de Toulouse, et qui fait de cette soirée sa première soirée culturelle…

Nos Enchanteurs - Philine, tranches d’envie

A l’image de la kaléïdoscopique illustration de pochette, les chansons de cette jeune ACI bruxelloise ouvrent tout grand les portes à de bien belles émotions musicales.

Passant avec élégance d’une Valse industrielle à un Dialogue intime dans un jardin à la Renoir, cette chanteuse d’outre-Quiévrain égrène les petites images d’un quotidien intime avec un petit côté Souchon au féminin pas désagréable du tout.

Nos Enchanteurs - Alain Nitchaeff fait le malin

« Trafic d’âmes », Alain Nitchaeff, 25 mai 2014, L’Esprit frappeur à Lutry,

 « Un jour le diable est descendu sur terre… Il a tout vu le diable, il a tout entendu… » Avec Brel, ça tenait en une chanson ; avec Nitchaeff, c’est un spectacle en entier tant il est vrai que le monde a empiré, la note s’est dégradée. Chez l’un comme chez l’autre, le démon est pareillement repu, satisfait, tranquille pour son petit commerce. Ça va !

Nos Enchanteurs - 23 Mai Valérie Mischler à l’Essaïon

23 mai 2013, le métèque tire sa révérence..

Pour commencer son spectacle, c’est au bar des 5 parties du monde que Valérie Mischler nous a emmenés ce 23 juillet, pour retrouver Moustaki, qui lui avait conseillé cette chanson. Il l’avait invitée dans son spectacle en l’accompagnant à l’accordéon. Après Irène Lecarte, le bar était entre parenthèses.

RFI - Les quatre saisons de David McNeil, Nouvel album, Un lézard en septembre

Plus de 20 ans d’absence, c’est long. Les aînés se souviendront d’Hollywood, repris par Montand, les plus jeunes de ses chansons écrites pour les autres : Julien Clerc (Mélissa) ou Alain Souchon (J’veux du cuir), entre autres, qui ont traversé le temps. Avec Un lézard en septembre, son premier album studio depuis 1991, et dont la réalisation est signée Dominique Blanc-Francard, David McNeil effectue un retour discographique plus qu’attendu : magnifique.

28 mai

Froggy's Delight - Gérard Pierron Chansons en charentaises  (Le P'tit Chariot)  décembre 2013

L’universel, c’est le local moins les murs : Gérard Pierron pourrait reprendre à son compte ce credo, lui qui n’a pas son pareil pour s’approprier des auteurs rares et les rendre accessibles à tous, par la grâce d’une mélodie sans âge. Exemple parfait de cette réussite, Les Mangeux d’Terre, mise en musique du poète anarcho-rural Gaston Couté, devenu quasiment un tube : refrain tellement évident que dès la première écoute, on croit le connaître depuis toujours, comme s’il s’agissait d’une chanson ancestrale transmise de bouche à oreille, de père en fils… alors qu’elle ne date en réalité que de la fin des années 70. Magie de ces mélodies limpides et populaires que le compositeur paraît enfiler sans effort – évidemment, il ne faut pas s’y fier : la belle ouvrage aux finitions parfaites cache souvent un rude labeur d’artisan en coulisses…

Froggy's Delight - Gérard Pierron Interview  février-avril 2014

J’ai rencontré Gérard Pierron à plusieurs reprises dans le cadre d’un travail sur Allain Leprest, dont il a été (avec Romain Didier et Etienne Goupil) l’un des principaux compositeurs. De fil en aiguille, la conversation a pris des chemins de traverse et nous avons évoqué son nouvel album, Chansons en charentaises, sous-titré "Poésie et magie de la boule de fort".

Québec Info Musique - 31e Rendez-vous annuel pour la chanson à Tadoussac

C'est avec 15 scènes, 40 spectacles et 70 représentations que le Festival de la chanson de Tadoussac se tiendra du 12 au 15 juin prochains. De la chanson à texte au hip hop en passant par l'électro-funk, le country-folk, l'indie-pop, le rock'n'roll et même le rap et le trad, tous pourront savourer la chanson à leur goût!

Les Inrocks - Odezenne : “Je veux te baiser”, clip en exclu et interview

Al, Jaco et Merlin ont changé. Sous leurs vrais noms, Alix, Jacques et Mattia recomposent les lignes de leur projet Odezenne. Première étape avec la sortie de “Rien”, un nouvel ep dont ils livrent ici un excellent extrait en exclusivité. Interview bonus.

Culturebox - David McNeil, le parolier des stars revient avec "Un lézard en septembre"

Avec « Un lézard en septembre », David McNeil signe son grand retour à la chanson après vingt-trois ans d’absence. Elégant et discret (qui sait que son père est le peintre Chagall ?), l’homme est un des plus grands auteurs de la chanson française. A 68 ans, cet amoureux des mots revient avec un album de douze titres et des duos avec Alain Souchon et Robert Charlebois.

27 mai

Culturebox - Interview : Aurélie Cabrel "Un second album, c'est une libération !"

Après "Oserais-je ?" en 2011, Aurélie Cabrel revient avec un nouvel album, "A la même chaîne", dont elle a coécrit plusieurs chansons. Francis, son père, signe aussi trois titres. La jeune femme s’est libérée de la pression liée à cette figure paternelle et au statut de "fille de". Sa voix a gagné en assurance comme elle le montre sur le plateau de France 2, où elle interprète "Bref, s'aimer".

Nos Enchanteurs - Retour au bercail : Ah, tu Ferrat, tu Ferrat…

Une fois rendue à Nicolas Bacchus la co-paternité (sans PMA…) de ce titre affligeant, laissez moi vous conter, chers petits amis, la belle et lumineuse histoire de cette soirée d’ouverture du festival Aubercail, huitième du nom. Bon, je préfère vous prévenir tout de suite : ça commence comme dans un rêve.  Et ça se poursuit de même…Il était une fois… 

Nos Enchanteurs - Radio Crochet France Inter, les 6 en finale…

Le verdict est tombé le 24 mai, les 6 finalistes du Radio Crochet France Inter sont, par ordre alphabétique et les filles d’abord, Clou, Léopoldine, les garçons ensuite Arkadin, Blanchard, Julien Calot, MmMmMm. Si vous avez raté le début, le feuilleton de ce Radio Crochet est dans les archives de Nos Enchanteurs depuis les auditions des Trois Baudets en décembre 2013. En résumé, pour mon point de vue, c’est une bonne surprise avec la révélation de vrais talents d’ACI dont tous ne sont pas dans cette finale, et dont un des finalistes me laisse perplexe sur l’approche ACI telle qu’on la conçoit d’habitude.

26 mai

Si ça vous chante : CHANTEZ-VOUS FRANGLAIS Pauvre Villon, pauvre Verlaine…
La langue française a fait son temps
Paraît qu'on n’arrête pas l’progrès
Que pour être vedette à présent
Il vaut mieux chanter en anglais...
(Jean Ferrat, 1980)
Tout a vraiment débuté après la Libération, avec la découverte du « rêve américain ». Puis une certaine chanson – celle de la « vague yéyé » – a servi de cheval de Troie pour désarmer la génération suivante : pseudonymes aux consonances éloquentes (Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers, Frank Alamo, Sheila, etc.), adaptations massives de standards anglo-américains, vocables anglais se substituant insidieusement à leurs équivalents français... Pour être dans le coup, plus besoin d’être « dans le vent », on était « in »… et le tour était joué. Le ver était dans le fruit. Depuis, omniprésente dans les médias qui font l’opinion, la langue de Thatcher s’impose partout à celle de Molière, laquelle perd non seulement en influence internationale mais surtout s’appauvrit dans son pré carré (ou hexagonal si vous préférez). En France, on ne parle plus de défi, mais de challenge, pire : de battle ; pour faire de l’audience à la télé, après l’access prime time (voire le before), c’est The Voice, maintenant, qui a… voix au chapitre. Et c’est en anglais, souvent, que l’on entre désormais en chanson…

Si ça vous chante - CHANTEURS SACHANT CHANTER Les « Découvertes » au cœur… d’Alors Chante !
Cela fera cinq ans, l’été prochain, que Chorus a disparu. Mais chaque printemps à Montauban, l’affiche d’Alors… Chante ! continue de faire chorus en associant artistes émergents et confirmés de la plus belle eau, offrant ainsi « un panorama riche et singulier de la chanson » qui s’exprime dans la langue de Molière. Revue de détail, du lundi 26 au samedi 31 mai, d’une édition qui fêtera les vingt ans des Ogres de Barback : la vingt-neuvième d’un festival où l’on se sent comme en famille…  

Le clip de la fin de semaine : Matthieu Malon - "28.2.2013"

L'album de la fin de semaine - Matthieu Malon : Peut-être un jour

C'est le 3ème album de Matthieu Malon

________________________________
________________________________

Le concert de la fin de semaine : Marie Laforêt - Voyages au long cours (1966-1973)

Chloé Laum - JOJO (J. Brel) - Souvenir répétition

Cyril Mokaiesh - «Change»

Paris Combo - «Comptez Sur Moi»


Paris Combo - «Comptez Sur Moi» par lefigaro

Renan Luce - « Appelle Quand Tu Te Réveilles »