Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 31 juillet 2006

L'actualité de la Chanson Française, le 31 juillet

BARJAC

Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août  
Mardi 1er août : 16h45' et 18h30' - MARC HEVEA - salle "Le Lion d'Or"
16h45' et 18h30' - BEA TRISTAN - salle "Les Capucins"
21h30' - Cour du Château - QUARTET BUCCAL suivi de LOIC LANTOINE

ANIS

Yahoo : Anis étoilé Anis, artiste de l'été sur France 2, a enregistré spécialement deux morceaux en acoustique pour Yahoo!. » Anis sur Y! Music

SALVADOR

RFI - Henri Salvador brésilien : Jacques Morelenbaum œuvre avec le crooner
Jacques Morelenbaum, un des plus grands arrangeurs de bossa nova, violoncelliste de génie, réalisateur de huit des quatorze titre du prochain album d’Henri Salvador à paraître à la rentrée, partage avec RFI Musique, cette rencontre au sommet.

____________________________________________________________________________________________________________

Toujours en ligne sur  France-Inter, l'émission Pique et Coeur avec Dominique A ; dimanche prochain Olivia Ruiz

Le festival de la semaine : Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août à Barjac dans le Gard 

dimanche, 30 juillet 2006

L'actualité de la Chanson Française, le 30 juillet

BARJAC

Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août  
Lundi 31 juillet : 16h45' et 18h30' - MATHIEU COTE - salle "Le Lion d'Or"
16h45' et 18h30' - HERVE LAPALUD - salle "Les Capucins"
21h30' - Cour du Château - PAUL & ROBIN suivi de SERGE UTGE-ROYO

RADIO

France Inter - Pique et Coeur avec Dominique A à 21 heures et rediffusion dans la nuit à 2 heures du matin 

France Inter - Electron Libre de Didier varrod, dimanche à 23 heures : Arthur H
Une personnalité à part pour une émission spéciale, Arthur H présente, raconte, confie sa vision des musiques électroniques autour d'une sélection musicale orchestrée par ses soins, entre coups de cœur, découvertes et flashback. Arthur H comme vous ne l'avez jamais entendu

RFI - La Bande Passante
Lundi 31 juillet : Le Garage Rigaud pour l’album La concession.
Pauline Croze qui nous parlera de sa chanson fétiche de Keziah Jones.
Mercredi 2 juillet : Arthur H (rediffusion)En savoir plus

OLIVIA RUIZ

TV News - Olivia Ruiz, une "femme chocolat" bientôt platine.
Sacrée performance pour Olivia Ruiz qui voit cette semaine son second album ( "La femme chocolat " ) intégrer le Top 3 des ventes en France. L'ex candidate de Star academy 1 avait déjà séduit sur la durée le public avec son premier opus intitulé " J'aime pas l'amour ". Rebelote avec le second sorti fin 2005.Les débuts ont été laborieux : entré 34eme au top IFOP des ventes, l'album a vite chuté ( dès les deux semaine ssuivantes )aux 54e et 75e positions. Puis virevolte jusqu'au 1er trimestre 2006 entre la 44e et 75e place environ.
Arrivent les Victoires de la Musique. L'occasion pour Olivia de "faire" un prime. "La femme chocolat" bondit de la 44e à la 16e place début mars. Le disque ne quitte plus alors le top 30. En mai, des spots publicitaires passent à la tv. Nouveau booster pour les ventes. Olivia Ruiz est 19e, 16e, 11e puis arrive dans le top 10.
Le single "J'traîne des pieds" voit son nombre de diffusions augmenter de manière conséquente sur les ondes. Tiré par ce single ? L'album ne cesse de progresser, passant notamment de la 6eme à la 3eme position du top albums cette semaine. 35 semaines après sa sortie !

TELECHARGEMENT

NOUVELOBS.COM | 28.07.06 | "La guerre internautes-majors est déclenchée"  par Me Gérard Haas, avocat et spécialiste du droit sur Internet.

____________________________________________________________________________________________________________

Toujours en ligne sur  France-Inter, l'émission Pique et Coeur
par Marjorie Risacher avec les Têtes Raides.
Aujourd'hui dimanche à 21 heures : Dominique A ; dimanche prochain Olivia Ruiz

Le festival de la semaine : Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août à Barjac dans le Gard 

samedi, 29 juillet 2006

L'actualité de la Chanson Française, le samedi 29 juillet

BARJAC

Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août  
Dimanche 30 juillet : 16h45' et 18h30' - BRUNO DARAQUY - salle "Le Lion d'Or"
16h45' et 18h30' - GILDAS THOMAS - salle "Les Capucins"
21h30' - Cour du Château - FRANCOISE KUCHEIDA suivi de KARIM KACEL 

RADIO

France Culture, ce soir samedi : A TRAVERS CHANTS, PORTRAITS DE LA CHANSON FRANCAISE
William Sheller /A travers chants, portraits de la chanson française (1) par Cécile Gilly

Si la chanson demeure le domaine de prédilection de William Sheller et son activité la plus connue du grand public, ce diseur comme il se définit lui même cède volontiers la place au compositeur. Cette émission se propose de mettre en lumière la face cachée de la personnalité de cet artiste.
Ce créateur, auteur compositeur et interprète est également arrangeur ou orchestrateur au besoin. Compositeur reconnu, parolier à l'écriture subtile et homme de scène, William Sheller s'est hissé en un quart de siècle au rang des grands artistes du music- hall.
Cet artisan a créé au fil d'un répertoire dense et varié, un univers reconnaissable entre tous. S'il c'est illustré dans la chanson, son talent s'exerce dans d'autres domaines : concerto, symphonie, musique de films.
Ce fin mélodiste se révèle un amoureux de la langue française, explorant des sentiments il raconte les petites misères de la vie, avec cette pointe d'humour et ce soupçon de fantaisie qui donnent un charme irrésistible à ces chansons.
En dépit de sa renommée aujourd'hui, William Sheller demeure malgré tout d'une nature discrète et revendique une réserve extrême tout à son honneur.
Réalisation : Viviane Noël

et demain dimanche à 22H30, A TRAVERS CHANTS, PORTRAITS DE LA CHANSON FRANCAISE
Michèle Bernard / A travers chants, portraits de la chanson française (2)
par Cécile Gilly
Depuis vingt cinq ans Michèle Bernard, auteur, compositeur et interprète enchante les scènes de France avec sa poésie tendre et pleine d'humanisme. Pourtant elle ne vend pas des millions d'albums et ne passe jamais à la télévision.
Avec cette artiste, la chanson n'est pas qu'une ritournelle mais un moyen d'expression exigeant. Cette chanteuse à texte assume tout un héritage où se croisent idées sociales et révélations de l'intime. Avec ses mots cinglants ou ses mots de velours, avec ses grands yeux bleus de petite fille Michèle Bernard, au fil des ans, a peaufiné une écriture délicate passant de la chanson engagée à une écriture plus libre.
Mais si aujourd'hui Michèle Bernard cogne toujours contre la banalité, contre la violence de l'actualité, contre le racisme, la tendresse s'est épanouie laissant la place au plaisir du chant.
En disque ou au concert cette chroniqueuse du quotidien séduit toujours par sa lucidité et sa générosité. Michèle Bernard publie aujourd'hui son dixième album " le nez en l'air " où l'on retrouve intact sa tendresse, ses cris, son rire et son regard précieux sur notre planète cabossée.

France-Inter, Pique et Coeur avec Dominique A, demain dimanche

France Inter, aujourd'hui à la radio à 20h10, puis toute la semaine en ligne sur le site du Pont des Artistes : Hubert Mounier. A suivre le 12 août, Albin de la Simone, le 19 août Clarika.

FERNANDE

Volubilis - "Quand Je Pense à Fernande" se déroule chaque année (depuis 2002) au Théâtre de la mer à Sête. Un endroit magnifique qui a vu lors des précédentes éditions Cali, Miossec, les Rita Mitsouko et bien d'autres. Pour cette édition, la première journée était placée sous le signe du festif avec les Tit Nassels, Siméo et les fantasques Marcel et son Orchestre. Le lendemain, place au Rap avec environ 700 festivaliers qui ont pu voir et entendre les Sêtois des Grandes Gueules suivi des Psy 4 de la rime et de Sinik qui remplacait la Fonky Family. Oshen, Emilie Simon et La Grande Sophie poursuivaient le Mercredi dans une soirée plus rock. Soirée découverte "Rien à jeter" le vendredi soir avec Camille Sol, Kaptiv, Stone et Charonne et Lady Palavas et pour finir le Samedi soir Maxime Le Forestier qui chante certainement le plus illustre des Sêtois (Georges Brassens).

DOMINIQUE A

Froggy's delight : Entretien
Nous avons rendez-vous avec Dominique A au Zebra Square café, brasserie moderne et cossue proche de la maison de la radio. L'interview est fixée à 18 :30, mais Dominique a un peu de retard. C'est le dur marathon de la promo… D'autant que le bonhomme est pressé, puisqu'il enchaîne sur la Black session de son ami Yann Tiersen, où il est sensé chanté sur quelques morceaux.

____________________________________________________________________________________________________________

Toujours en ligne sur  France-Inter, l'émission Pique et Coeur avec les Têtes Raides.
Dimanche prochain : Dominique A

Le festival de la semaine : Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août à Barjac dans le Gard 

vendredi, 28 juillet 2006

L'actualité de la Chanson française, le 28 juillet

BARJAC

Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août 
Le 29 juillet :  21h30' - Cour du Château - SOPHIE TEROL suivi de GEORGES MOUSTAKI

OLIVIA RUIZ

WAXX-Music - Olivia Ruiz : Solidays, vendredi 7 juillet 2006 Olivia Ruiz, alias « la Femme Chocolat » (et non pas « en chocolat » comme elle a pu être présentée durant la fête de la musique sur une chaîne hertzienne…), fait son entrée sous le chapiteau du Phénix connu pour ses printemps bourgeois aux affiches impressionnantes.
Robe rouge vif sur silhouette méridionale, Olivia Ruiz débute son concert sur l’air suave et chaud de « Quijote », en espagnol dans le texte et sur une musique hispanisante rock’n’rollisée à coup de guitare électrique bien saturée. Ensuite, arrive un petit titre au tempo calme mais au texte magnifique, histoire de laisser au public le temps d’arriver et de se mettre doucement dans l’ambiance ; c’est « Non-dits », écrit avec Christian Olivier des Têtes Raides même si le duo fait place ce soir à une version solo. Le show peut donc commencer.

RADIO

France Inter, ce soir à 21H : POLLEN, LES COPAINS D'ABORD
Jean-Louis FOULQUIER "FRANCOFOLIES de SPA" 

MARIE CHERRIER

Froggy's Dight : Marie Cherrier au Festival FNAC Indétendances
Deuxième journée du Festival FNAC Indétendances avec un programme de chanson française découverte avec Marie Cherrier et la Rue dela Muette.Guitare basse à la main, chevelure juvénile et ébouriffée, joli sourire jusqu'aux oreilles, la toute frêle Marie Cherrier a de quoi en étonner plus d'un ! La jeune femme, au naturel inébranlable, semble avoir emporté avec elle un flot d'enthousiasme et d'élans qui pourraient désarçonner le plus acharné des grincheux.

ARIANE MOFFATT

Akapela - Le coeur dans la tête

Ariane Moffattest peut-être celle que l’on espérait un jour entendre. Une jeune chanteuse/compositeur/arrangeuse québécoise qui affirme «Je porte vraiment en moi ma culture, mais sans pour cela avoir besoin de la « ghettoïser ». Je préfère puiser ce qui il y a de bon là où j’en ai envie, plutôt que de me limiter… D’ailleurs musicalement, je suis perpétuellement dans les fusions et les mélanges hétéroclites. »

FRANCOFOLIES DE SPA

La Libre Belgique - A nous rendre bleu des Francofolies
Cédric Petit, Mis en ligne le 24/07/2006
Une joute franco-française tour à tour séduisante et entraînante.
Thomas Fersen emporte le morceau, Louise Attaque a cadenassé le match.
Il faudrait se mettre à la recherche de celui qui a décrété les Francofolies festival «pépère», en contraste avec les autres rendez-vous estivaux. Le prendre par le cou et le traîner jusqu'à la place de l'Hôtel de Ville de Spa. Vendredi soir, tous les éléments étaient réunis pour lui donner tort.
La blondeur, d'abord, et la fougue de la Gantoise An Pierlé, vue aux Nuits Botanique, revue à Dour, mais dont les chansons touchent leur cible à chaque fois, à une heure où pourtant, on ne fait encore qu'affluer, doucement. Bonne idée, aussi, de faire jouer une artiste flamande le jour de la Fête nationale, artiste qui sera d'ailleurs la seule... Belge sur la scène principale du festival ce vendredi.

____________________________________________________________________________________________________________

Toujours en ligne sur  France-Inter, l'émission Pique et Coeur avec les Têtes Raides. Dimanche prochain : Dominique A

Le festival de la semaine : Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août à Barjac dans le Gard

jeudi, 27 juillet 2006

L'actualité de la Chanson Française, le 27 juillet

LE CIRQUE DES MIRAGES 

Evene INTERVIEW DE YANOWSKI, CHANTEUR DU CIRQUE DES MIRAGES
Mais qu'est-ce que c'est que ce Cirque ???
Rencontre avec l'intriguant Yanowski, moitié du duo qui forme une sorte de cabaret théâtral expressionniste et fantasmagorique à l'univers trouble et troublant... Transgression et poésie garanties !

BARBARA CARLOTTI

M-la-Musique - Barbara Carlotti : Barbara oui mais Carlotti
De Barbara on connait beaucoup, mais de Barbara Carlotti on n'avait qu'un opus de sept titres oniriques avant ce premier "vrai" album. Voici donc "Les Lys Brisés" confectionné avec la grâce d'une grande dans un univers féérique ou la chanson française léchée prend de l'empleur et s'envole vers les plus hautes sphéres : entre Françoise Hardy et Scott Walter il y a maintenant la musique de Barbara Carlotti.

KAD

RFI - Kad : Société
Second album de chansons cosmopolites pour ce Français exilé à Londres. Un disque intimiste et ensoleillé intitulé Société.
Kad a longtemps été dans l’ombre. C’était le type qui jouait du piano dans des restaurants français de Londres, puis ce fut le compositeur et le producteur caché dans les studios. Né dans le Tarn de parents algériens, Kad Achouri est parti avec sa bicyclette en Grande-Bretagne en 1993. Il n’en est jamais revenu. Il a depuis écrit quelques morceaux pour Natacha Atlas ou pour l'émission Pop Idol aux Pays-Bas et publié son premier album, Liberté

BIEN RECU

EMI Cliquez pour voir l'ecard de Renaud et écouter le nouveau single - Les bobos

____________________________________________________________________________________________________________

Toujours en ligne sur  France-Inter, l'émission Pique et Coeur avec les Têtes Raides.
Dimanche prochain : Dominique A

Le festival de la semaine : Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août à Barjac dans le Gard 

mercredi, 26 juillet 2006

L'actualité de la Chanson Française, le 26 juillet

PIQUE ET COEUR

France-Inter, toujours en ligne l'émission avec les Têtes Raides. Dimanche prochain : Dominique A
Production et animation : Marjorie Risacher
 Une autre écoute musicale.
Souvent en écoutant ou sans même écouter, on se laisse aller à un « j’aime pas » sommaire et définitif.
Marjorie change les règles du jeu. Et si c’était le public, directement, sans passer par les professionnels, qui découvraient les musiques, les chansons.
Huit auditeurs reçoivent un album. Marjorie enregistre leurs réactions… et les fait écouter à l’artiste ou au groupe. Alors le dialogue s’instaure pour entrer dans le mystère de la création.
« L’auditeur qui a dit ça a tout à fait raison, on s’en est rendu compte après le studio ! » ou encore « c’est vrai, mais on s’est trouvé confronté à un choix, voici lequel… »
Pique et cœur, c’est aussi tout simplement mille histoires de rencontres entre un public qui juge rapidement et un artiste tout en nuance et sensibilité.
Ce qui fait écrire à un auditeur : « depuis que j’écoute votre émission j’ai compris que la qualité de ce que l’on entend tient souvent à la qualité des oreilles qui l’écoutent »
Accepter de tout entendre. C’est cela qui résume Pique et cœur. Et ceci est valable pour les deux parties : les artistes et les auditeurs.

VIEILLES CHARRUES

Musiqualité - Les Vieilles Charrues 2006 - Une année record

Pour ses 15 ans, le festival du centre Bretagne a accueilli plus de 200.000 spectateurs du jeudi 20 au dimanche 23 juillet 2006. La durée allongée d'un jour en l'honneur de Johnny Hallyday, sa programmation plus musclée et toujours aussi éclectique, avec notamment la présence de l'humoriste Jamel Debouzze, et un soleil radieux ont contribué à ce succès. Seule ombre à ce brillant tableau : le décès d'une femme dans l'enceinte du festival.
 

EUROCKEENNES

Mygmusique - Eurockeennes 2006 - Pour la seconde année consécutive je me rends dans le territoire de Belfort pour assister aux 18ème Eurockéennes. L’affiche est encore une fois très belle, et dans la voiture de l’aller, tous pronostique les meilleurs concerts à venir et à ne pas louper, monopolisant l’ensemble des discussions. Je ne peux m’empêcher de repenser à l’édition de l’année précédente avec la prestation du duo Nosfell et Ez3kiel en état de grâce. Enfin il y a du sacré beau monde cette année, cela promet un fabuleux festival.
- Camille & les Pascals : la folie asiatique Vs la surdouée frenchie
 La suite est encore une création spéciale Eurocks : Nohara, la rencontre des Pascals et de Camille. La plupart des footeux est scotchée aux télévisions miniatures des stands pour le match France – Brésil des quarts de finale de la coupe du monde, nous laissant un peu de répit pendant ce concert, qui n’est pas déserté pour autant, car le chapiteau est comble.......
-  Dominique A : un ange passe
 Le chapiteau est archi comble pour accueillir le Nantais Dominique A. Du haut de ses quinze ans de carrière et de ses sept albums, Dominique va nous prouver que tout le talent qu’on lui attribue n’est pas démérité. C’est tour à tour chansons émotives, rock fiévreux, poésie délicate, timbre sensuel et limite progressif qui vont nous émerveiller pendant une belle heure....
Anais : seule contre tous !
 Alors là, c’était la surprise du festival, comment Anais va-t-elle se débrouiller seule pour captiver la grande scène ? L’affluence en cette fin d’après-midi n’atteint pas encore les records, mais je parierais sur une vingtaine de milliers de spectateurs tous aussi avides de voir la marseillaise en action.
- Dionysos : une symphonie enragée
Difficile de passer à coté du phénomène valentinois cette année, ou alors c’est volontaire car la tournée passe partout et plutôt deux fois qu’une. En effet, ils quadrillent la France entière depuis la sortie de « Monsters in love », la quasi-totalité des festivals dignes de ce nom ont Dionysos dans leur programmation, preuve de la qualité et de la renommée de la troupe. Ils sont d’ailleurs le lendemain dans le Pays Basque… C’est fou.....
- Katerine : la folie au service d’un grand concert
Le chemin séparant la grande scène du chapiteau me paraîtra une éternité entre ceux qui hurlent à tout va « on est en demi » et les cadavres alcoolos jonchant le sol, c’est un vrai parcours du combattant… Enfin me voici sous le temple du second degré, Philippe Katerine est déjà en action, tout vêtu de rose comme sur son dernier album «Robot après tout».....

EN SUISSE

24 Heures - Drôle de Loizeau
RENCONTRE Avec les chansons nimbées de burlesque et veinées de pénombre de son album L’autre bout du monde, Emily Loizeau tombe enfin du nid et passe au Lausanne-Pully For Noise Festival.
«Tu peux rester aimable, s'il te plaît?» Emily Loizeau simule gentiment l'énervement quand on lui demande s'il s'agit bien là de son vrai nom, au risque de paraître indélicat. «J'ai failli changer de nom, cela faisait un peu too much » concède celle qui en rajoute pourtant un peu sur son album L'autre bout du monde en proposant encore un duo avec Andrew… Bird. 

_____________________________________________________________________________________________________________

Le festival de la semaine : Chansons de Paroles, du 29 juillet au 3 août à Barjac dans le Gard

mardi, 25 juillet 2006

Chanson Française, le 25 juillet

VIEILLES CHARRUES

Libé - Les Vieilles Charrues, tractées par des poids lourds
Pour fêter ses vingt ans et éviter la baisse de fréquentation de l'an dernier, le festival breton avait ourdi une programmation grand public. Par Pierre-Henri ALLAIN
Ambiance bronzette, bobs et chapeaux de paille: c'est sous une chaleur soutenue et dans la bonne humeur (quoique ternie par la mort d'une femme, qui a endeuillé dimanche le festival, lire ci-dessous) que s'est déroulée durant quatre jours la quinzième édition des Vieilles Charrues de Carhaix (Finistère). Une édition qui, anniversaire oblige, a marqué le coup avec quelques «nouveautés». Comme cette soirée supplémentaire spéciale Johnny Hallyday, jeudi, en guise de mise en bouche. Ou l'extension du site de Kerampuilh, qui est passé de 8 à 10 hectares, avec un large espace pour reposer jambes et oreilles. Ou encore l'installation de grands roseaux lumineux pour se repérer la nuit sur cette vaste prairie où sont dispersées les différentes scènes. 

SPA

Le Devoir - 13e FrancoFolies de Spa - Main moite dans la main moite
Un festival qui en célèbre un autre, voilà qui est rare et généreux. Et foncièrement belge. Soirée d'amitié vraie et d'artistes étonnants, le coup de chapeau spadois aux 20 ans de l'événement chansonnier pancanadien Coup de coeur francophone était tout aussi singulier, convivial, jubilatoire et rigolard que le reste de cette édition franchement exceptionnelle.

GRAND CORPS MALADE

Le Temps - Grand Corps Malade et beauté d'âme
Comment c'été?
Il déboule. Imposant. Claudiquant à bout de béquille, Grand Corps Malade ne suscite pourtant ni compassion, ni pitié. Ses mots claquent et vous happent à une vitesse éclair. Déjà, on sent qu'il sera l'immobile qui vous fera décoller. Vers le grand frisson peut-être? Vers la révélation d'une âme magnifique, sûrement. Son slam, ses vers coups de poing, sa vie et son destin tragique versifiés, auront suffi à inspirer le respect. D'emblée. Sans arrogance, ni violence.

lundi, 24 juillet 2006

L'actualité de la Chanson Française du 24 juillet

CAMILLE

TV5 Du 18 au 28 juillet jouez avec Camille et gagnez un album (Rediffusion).

TV5 : Camille

The Independent - Camille, Scala, London - Parisian purr creates a buzz
In the beginning was the note, and the note was B. A quiet, soft, sustained B, humming away in the background for a good 20 minutes before Camille and her two band members took to the stage.
This same note begins her album, Le Fil (the thread), continues through all of its songs (it's the thread that links them), and then lasts for half an hour after the last song has faded - or until you can be bothered to put something else on the CD-player. This playful artiness in many ways sums up France's favourite new pop star, as anyone who saw her debut UK show at the Jazz Café in May will testify.... So, forget superficial comparisons to Björk, Lene Lovich or Kate Bush. Camille deserves better. She is by turns surprising, amusing and moving - what more could you want from a pop star?

VIEILLES CHARRUES

NOUVELOBS.COM | 24.07.06 | 09:05 - "Vieilles Charrues" : la piste criminelle a été écartée
Une femme de 43 ans avait été retrouvée morte dimanche sous une tente dans l'enceinte du festival, le visage tuméfié. Une autoposie est prévue lundi.

Ouest-France - Vieilles Charrues : pari gagné, festival extra
Le pari fixé par les organisateurs du festival carhaisien est gagné : le cap des 200 000 franchi.
« Nous avons le sentiment unanime d'avoir passé un festival extraordinaire. Il y a eu cette année quelque chose de particulier. » Yann Rivoal, le directeur des Vieilles Charrues, s'est fait hier soir le porte-parole des organisateurs pour dire que l'on avait vécu cette année « une grande édition. » Satisfaction aussi chez le président Jean-Philippe Quignon : « J'ai senti un esprit différent de l'an dernier. Même si personnellement j'avais trouvé l'édition 2005 très bien. J'ai l'impression que tout le monde avait envie de vivre ce truc assez incroyable avec nous. Tous les témoignages qui nous sont parvenus prouvent que nous avons vécu une édition extraordinaire. Dans le sens où elle sortait de l'ordinaire. »

Ouest-France - Les artistes bluffés par le public des Charrues
Près de 220 000 personnes en quatre jours. Aux Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère), les chanteurs et groupes se frottent au choc de la marée humaine mais surtout à l'écoute d'un public cool et joueur.
« Tu fais la balance (les réglages du son) le matin, cet immense champ est vide. Tu montes sur scène à 14 h, il y a du monde jusqu'au fond. On vient de faire le Paléo (en Suisse) et Montréal. Mais là, c'est vraiment énorme. » Da Silva vient de sortir de scène, dimanche après-midi. Le Neversois qui s'est installé à Dinan a tenu les Vieilles Charrues avec un groupe sans batterie : « On a juste des guitares, des mandolines, un violon et un clavier, mais ça a répondu super présent. C'était incroyable. » Même pour un tout nouveau morceau, La peau neuve, que cet auteur-compositeur dans la lignée de Cali et Miossec a juré d'inclure sur son prochain album si le public accrochait. Le titre sera bien sur le disque

Le Télégramme - Une édition collector, l’an prochain...
Avec une programmation grand format sur quatre jours, avec une météo nettement plus conciliante que celle qui avait perturbé l’édition 2005, avec des festivaliers encore dans l’élan de la Coupe du monde de foot, cette XV e édition avait tout de la réussite quasi-intégrale. Elle aura malheureusement été endeuillée, le dernier jour, par un drame qui a fait planer l’ombre de Carnoët et sérieusement perturbé la vie du festival (voir en dernière page). Au fil de la journée, les premières inquiétudes se sont éloignées pour laisser la place, très vraisemblablement, à une hypothèse ne relevant plus de la thèse criminelle. Les organisateurs, hier soir, étaient nettement moins tendus qu’au cours d’une éprouvante matinée de perturbations sur le site.

Le Télégramme - Olivia Ruiz. Ensorcelleuse
On avait croisé Olivia Ruiz, il y a quatre ans, en touriste dans les coulisses du festival. La belle n’était alors qu’une ex-star academycienne. Pour être franc, on regardait alors le spectacle des midinettes réclamant des autographes avec un sourire un brin condescendant. Changement de musique aujourd’hui. En deux albums, Olivia Ruiz a forcé le respect de la critique autant que du public et fait ravaler leurs sourires aux moqueurs.

Le Télégramme - Julien Clerc. Enchanteur
Paisible moment de tendre nostalgie, hier après-midi, à l’écoute du répertoire velouté de Julien Clerc. Jalonné de titres ayant largement contribué à maintenir le taux de natalité du pays, ce charmant récital à l’heure du thé fut d’une agréable douceur, baignée de vagues de mélancolie.
« Si on chantait », suggère Julien dès son deuxième titre. Proposition guère nécessaire : avant même l’entrée sur la scène Glenmor de l’artiste à la gueule d’ange inaltérée, chacun, justement, n’attend que ça. Chanter. Et pour chanter... ça va chanter : « Elle voulait qu’on l’appelle Venise », « Danse s’y », « Femmes, je vous aime », « Ma préférence »... Une grande majorité de refrains romantiques dont l’efficacité sur la partie féminine de l’assistance n’est plus à démontrer.

EN SUISSE

La Tribune de Genève - L’insolente routine du succès
225 000 spectateurs ont bravé la canicule pour faire la fête aux étoiles.
«Un grand millésime.» C'est un connaisseur qui parle....
Sur la Grande Scène, Cali, Benabar et Raphaël ont fait «plaine» pleine. Chacun avec une sensibilité et un style différents. Cali dans la fausse simplicité, Benabar dans la tranche de vie ironique et Raphaël dans la mélancolie partagée. N'oublions pas Arthur H. qui, samedi sous le Chapiteau, a livré un concert tout en subtilités. Le gaillard sait en outre s'entourer d'excellents musiciens, sertisseurs idéals de ses bijoux poétiques.