Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 janvier 2018

Camille Hardouin : Je suis en retard parce que je voudrais des jambes de lumière

Monte le son, les sessions - Pierre Lapointe

Fishbach - "Un Autre que Moi"

Hexagone - Clarika, en duo, fait battre le cœur du Bijou

Après Alexis HK et Camille Hardouin en septembre, on continue les retours de concert de cette exceptionnelle saison anniversaire au Bijou, retours enrichis d’un échange avec l’artiste. Et fin novembre, vingt-trois ans après son premier et précédent passage au Bijou, Clarika est revenue, pour trois soirées en duo, avec un formidable concert devant une salle pleine.

Avec comme seul musicien Ludovic Leleu – son orchestre – (guitare électrique, clavier, percussions et chœurs), Clarika reprend à l’identique le spectacle joué habituellement avec son groupe : même liste de chansons et même changement de tenue. Elle entre sur scène avec Je suis mille : « Je suis le vent et la mitraille /Je suis toute la misère du monde / Je suis le bonheur à la ronde/ Je suis la douceur, la colère ». En fait, ce début consiste en une véritable présentation du concert qui propose du profond et de la légèreté, de l’humour et de la lucidité, du noir et de la lumière.

Lire la suite
_________________
_________________