Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 15 octobre 2020

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 octobre

Les artistes de la semaine : Dick Annegarn, Matthias Billard, Pascal Rinaldi, Barbara Carlotti, Dani, Damien

Le clip de la semaine - Barbara Carlotti - Ici

L'album de la semaine : Dick Annegarn, Söl

Le concert de la semaine : Concert, 66 Révolution Pop avec Barbara Carlotti

BARBARA CARLOTTI

RFI - La Corse enchantée de Barbara Carlotti

Sur Corse île d'amour, Barbara Carlotti reprend des chansons de variété corses qui ont bercé son enfance et son adolescence lors de ses vacances insulaires. Elle les revisite, tout en en conservant l'esprit : un disque délicieusement démodé, romantique et plein de soleil.

Dans les yeux de Barbara Carlotti, dans son sourire, murmure une rivière corse, qui l'a vue grandir, elle et sa fratrie, une rivière qui irrigue son cœur. Sous ses mots, des images, chargées d'odeurs et de chants d'oiseaux, prennent corps : Poggio-di-Venaco, un humble village, au-dessus de Corte, accroché aux montagnes ; les feux follets et lucioles du cimetière, avec ses vieilles tombes de bois; la liberté joyeuse de grappes de gamins parisiens, laissés sauvages ; et les virées en discothèque, en catimini, à l'adolescence, qu'elle révèle dans son court-métrage Quatorze ans.

We Culte ! - Barbara Carlotti chante ses racines corses dans son nouvel album

Deux ans après “Magnétique”, la chanteuse Barbara Carlotti revient avec le titre “Ici”, extrait de son prochain album “Corse, île d’amour”, attendu pour début octobre. Un disque très solaire où elle chante l’île de beauté, dont sa famille est originaire, où elle a passé toutes ses vacances depuis son enfance.

“C’est un album rempli de cette foi pour la musique et de cette grande inquiétude qui plane encore sur nos métiers en ce moment mais surtout de l’amour de la Corse” confie Barbara Carlotti 

DICK ANNEGARN

We Culte - Dick Annegarn : chansons à l’instinct contre le silence

Le chanteur néerlandais Dick Annegarn revient avec le réussi et hors des clous “Söl”. Un album solo aux ambiances folk-blues intimistes et mélancoliques, composé durant le confinement.

Depuis ses débuts, Dick Annegarn travaille à l’instinct. La période de confinement a visiblement inspiré le chanteur néerlandais. Seul dans sa ferme des petites Pyrénées près de Toulouse, entouré de ses poules et de ses canards, il a pris sa guitare et ses mis à transcrire les sentiments qui lui passaient par la tête. Comme s’il voulait laisser une trace de la vie en 2020, marquée par un grand silence, à l’heure du Covid.

Nos Enchanteurs - Söl, un album very Dick

Quel lecteur de NosEnchanteurs ne connaît pas Dick Annegarn ? Que les éventuels distraits se rassurent : notre chanteur batave a la bonne idée d’ouvrir son nouveau disque – sobrement intitulé Söl – par un blues percussif et présentatif, Né à La Haye. Le morceau idéal pour faire connaissance avec l’homme (« Je suis né à La Haye, en 1952 / Et voilà que je suis né ») et sa poésie un brin surréaliste (« Mon père est une colombe et ma mère un pigeon bleu / Ils se sont beaucoup aimés ») non dénuée d’humour et d’autodérision (« J’ai connu célébrité, une ou deux, ou bien trois fois / Ça n’a pas longtemps duré »).

RFI - Dick Annegarn entre ciel et Söl

Deux ans après son album de voyage symphonique 12 villes : 12 chansons, le chanteur néerlandais Dick Annegarn, "10k" comme il l’aime à l’écrire, revient avec Söl. Un album éclectique et acoustique, enregistré dans sa tanière de Laffite-Toupière, en Haute-Garonne.

MATTHIAS BILLARD

Nos Enchanteurs - D’hivers en chaise de jardin : les « saisonnements » à la Matthias Billard

Peut-être vous souvenez-vous de Jules et Jo, ce décalé duo Belge qui s’adonne à conter de l’histoire d’horreur joyeuse et rythmée ou, comme le dit si bien cet auditeur, à « attaquer des sujets dérangeants à grand coup d’humour » (et je rajouterais : d’accordéon). Ils reviennent en effet très bientôt cet automne avec un album extra-pongien… mais parce « qu’y a plus d’saisons ma bonne dame », je voudrais tout d’abord parler d’Hiver(s).

PASCAL RINALDI

Nos Enchanteurs - Pascal Rinaldi : vies de femmes en mille morceaux

Revoici l’Helvète Pascal Rinaldi, pour un treizième et toujours excellent opus. Le ton cependant change : l’artiste nous raconte des « femmes en miettes », brosse de douloureux portraits où violence, mépris et indifférence sont le lot du quotidien. « Des chansons qui parlent de femmes qui luttent, qui ont lutté, anonymes ou célèbres, de nos rapports lumineux ou déchirés avec Elles » nous en dit Rinaldi, qui poursuit : « J’ai composé de nouvelles chansons et repris pour mon compte des chansons que j’avais écrites pour d’autres et différents spectacles, toutes ayant un rapport avec des vies de femmes réelles ou inventées. A l’heure des combats et revendications pour le respect et l’égalité des femmes, je pose un regard d’Homme impliqué, militant et amoureux à travers des chansons tendres et parfois cruelles qui illustrent des figures féminines anonymes, fantasmées ou célèbres, nos désirs, nos amours et nos échecs. La vie quoi ! »

DANI

We Culte ! Dani : “Être rock, c’est une attitude dans la vie”Par Victor Hache

Musique. Quatre ans après la compilation “La nuit ne dure pas” et dix ans après son dernier opus “Le Paris de Dani”, Dani revient avec le réussi “Horizons dorés”. Un album poétique, audacieux et un peu dingue, où sa voix grave de fumeuse se mêle aux riffs de guitare rock d’Emilie Marsh, à qui l’on doit les arrangements des chansons, produit et réalisé par Renaud Letang. De quoi patienter avant son retour sur scène au Bataclan le 10 décembre, pour un concert cabaret où, entre deux chansons, elle lira les textes des figures féminines qui habitent son panthéon personnel, de Françoise Sagan à Anaïs Nin ou Virginie Despentes.

DAMIEN

Les oreilles curieuses - Damien – Satan et Eve

En l’espace de deux disques, Damien est devenu en quelques sortes un OVNI de la scène synthpop à la française. Cela fait maintenant deux décennies qu’il entretient son mystère depuis qu’il a fait parler de lui sur la compilation I Hear Voices de Record Makers et il a choisi l’année 2020 pour faire son retour avec son successeur tant inespéré du nom de Satan et Eve.

LAFREUX

Nos Enchanteurs - Lafreux luquet, ça déménage !

Quand un OVNI (objet valeureux non identifié) déboule dans la chanson jeune public, ce n’est pas si courant. Vous vous demandez si vous avez versé du bicarbonate de soude dans votre café. Ou si Henri Dès n’aurait pas mis les doigts dans la prise. C’est un CD de cinq titres – avec en plus une pépite que ma bonne éducation m’interdit de vous révéler. Les Chansons débiles pour enfants intelligents sont signées Loïc Dauvillier. Ce nom vous dit bien quelque chose : auteur de livres jeunesse, de bandes dessinées (L’attentat, sublime ouvrage), de CD, de spectacles et mêmes de séries jeunesse pour la télévision ! Un amoureux des livres, comme il se définit lui-même, qui touche à tout et surtout quand les mots, les images et les sons l’emmènent chaque fois plus loin dans ses aventures. Ses influences vont d’Astérix à Brassens, de Spielberg à Bowie en passant par les Rita Mitsouko et Depeche Mode : autant d’ambiances tellement différentes et si liées tout à la fois. Pour ce nouveau projet, Loïc Dauvillier se fait appeler Lafreux, avec un seul « f ».

SINGLE

lundi, 10 septembre 2018

L'actualité de la chanson française du 1er au 6 septembre

Les artistes de la semaine : Dick Annegarn, Saratoga, Bertrand Betsch, Arash Sarkéchik, Alenvers et Les Gens du Nord

L'album de la semaine : Saratoga, Fleur

Le clip de la semaine : "Le vide en soi", Bertrand Betsch, Tout doux

RACHID TAHA

Télérama - Le chanteur Rachid Taha est mort

En plus de trente-cinq ans de carrière, il avait sorti deux albums avec son groupe Carte de Séjour, et une dizaine d’albums en solo. Il est mort d’une crise cardiaque, à l’âge de 59 ans.

Le chanteur Rachid Taha est mort dans la nuit de mardi à mercredi d’une crise cardiaque, selon Le Parisien. Il avait 59 ans (il en aurait eu 60 le 18 septembre). Avec son groupe lyonnais Carte de Séjour (1982-1989), puis en solo, il fut l’un des premiers à mixer rock et raï. Ce « rebelle écorché vif », comme l’écrivait Télérama, n’avait peur de rien, surtout pas de dénoncer la condition des musulmanes (Zoubida, en 1981), d’orientaliser Charles Trenet (Douce France, en 1986), d’imposer le premier tube en arabe (Ya Rayah, en 1998), ou de revisiter sans fin la musique de son enfance (Diwân 1, en 1998, et Diwân 2, en 2007).

BERTRAND BETSCH

RFI - Bertrand Betsch, la grâce de la solitude

Artiste discret à l'écriture poétique, Bertrand Betsch revient avec un nouvel album intitulé Tout doux, plus de 20 ans après un premier album remarqué et remarquable La soupe à la grimace. Retour sur son parcours. 

Jamais un disque n’avait aussi bien porté son nom, Tout doux. Douce, d’abord la voix de Bertrand Betsch : chaude et enveloppante qui nous glisse ces belles chansons à nos oreilles attentives. Douces aussi ses mélodies qui contrebalancent des textes parfois plus sombres, si personnels et intemporels. Le chanteur nous avoue alors que certaines chansons présentent sur ce disque, datent d’une vingtaine d’années : deux d'entre elles datent de 1993 … "les chansons doivent se reposer, avoir un temps de maturation" nous glisse-t’il. 

SARATOGA

RFI - Saratoga, séduction par la douceur

Le duo de chanson folk Saratoga tourne sans cesse depuis la parution de Fleur l’automne dernier. Retour sur ce premier album chaleureux et sur la formule de concert épurée qui ne cesse de faire ses preuves, au Québec comme en France.

Rencontré avant son spectacle aux Francofolies (à la 5e Salle de la Place des arts, en programme double avec Albin de la Simone), et peu avant de prendre la route pour le Festival de la chanson de Tadoussac, le musicien et écrivain Michel-Olivier Gasse se montre à la fois ravi et étonné de l’accueil réservé au projet musical qu’il a formé avec sa "blonde", l’auteur-compositrice-interprète Chantal Archambault, en 2015.

DICK ANNEGARN

RFI - Dick Annegarn, les villes d’une vie

Dick Annegarn s’offre un album symphonique et un voyage de douze chansons piochées dans son répertoire, parcourant autant de villes. On s’émeut, on sourit et on s’emballe pour cette fantaisie orchestrée du plus hexagonal des chanteurs hollandais, un grand bonhomme de la chanson française.

Au début de l’été, Dick Annegarn a donné un concert aux Nuits de Fourvière, à Lyon, au cours duquel il a revisité douze chansons, accompagné par un orchestre. L’album "symphonique" reprenant ce même concept, a été le point de départ d’un travail qui fait résonner le répertoire de ce grand promeneur avec des villes disséminées aux quatre coins du monde.

Télérama - Dick Annegarn, 12 villes, 12 chansons

Ce disque-ci, on l’a aimé avant de l’écouter. Du moins sa promesse : Dick Annegarn réinvente douze de ses chansons avec un orchestre symphonique… Certes, le principe est convenu, une façon pas trop risquée d’entretenir la discographie d’un chanteur en manque de nouveaux titres. Sauf qu’il s’agit de l’insaisissable Annegarn, qui ne cède ni à la facilité ni à l’autocélébration, et jamais ne brosse le public dans le sens du poil. On se demandait bien comment sa voix rugueuse et chaotique allait se confronter à l’ampleur instrumentale déployée face à lui.

LES GENS DU NORD

Culturebox - Dany Boon, Line Renaud, Alain Souchon... chantent leur amour des "Gens du Nord" dans un album de reprises 100% ch'ti

A l'instar de Dany Boon, 24 artistes emblématiques ont choisi de rendre hommage aux "Gens du Nord", dans un album de reprises de chansons traditionnelles et populaires. Le disque sort juste avant le coup d'envoi de la Braderie de Lille.

"Les Gens du Nord" avaient leur titre (Enrico Macias), ils ont désormais leur album.

24 personnalités ont collaboré pour reprendre les grands standards de la chanson populaire régionale et rendre hommage à ce "public plus chaleureux qu'ailleurs", dixit Alain Souchon.
 
 
CHRISTINE

Baptiste Vignol - Une polémique à deux balles

Depuis la fin du mois de juin, des médiocres lui cherchaient des poux. Et l’accusaient de plagiat. Carrément. Parce que la musique de Damn dis-moi est en partie inspirée d'une boucle musicale disponible et libre de droits. Assez pour fâcher les grincheux, les donneurs de leçon, les internautes frustrés qui trouvent, c’est toujours agaçant, en Héloïse Letissier le feu d’un talent qu’ils n'auront jamais. Déjà consacrée par la une du mythique magazine américain Times qui la voyait en octobre 2016 parmi celles et ceux qui sont en train de refaire le monde, elle vient d'obtenir, le 23 juillet, celle du New York Times ! Sans jamais mentionner le moindre plagiat, le quotidien souligne, avec admiration, l’audace artistique de la Française.

ALENVERS

Nos Enchanteurs - Alenvers : le chaud et l’effroi

« Chanteur pour rire, chanteur pour drames », ainsi se qualifie Alenvers, artiste que les plus fidèles de nos lecteurs connaissent. Qui se qualifie de plein d’autres choses encore, et se rhabille pour le réchauffement climatique à venir (il fait tout à l’envers) en se parant d’une légende latino-américaine dont seul Lavilliers pourrait revendiquer à parts égales la paternité.

Nouvel album pour Luc Alenvers, donc. Et là encore, on trouvera parenté avec le Nanar du dessus : si Lavilliers chante Bosse, Alenvers chante Bosse, bosse, bosse : « Comment ça va la vie ? Ben moi, j’en peux plus, faut la gagner cette vie, se défoncer l’cul / Comment va la vie ? Faut bûcher, gratter, trimer, turbiner toute la journée ». Ceci dit, Alenvers a bien bossé : douze titres, onze pour le rire ou presque, le douzième aux couleurs du drame, Bistrot La Belle équipe.

ZEBDA

C'est déjà ça - "Essence ordinaire", carburant depuis 20 ans

Le 27 août 1998 sortait le troisième album des Toulousains de Zebda. Un album dont le tube "Tomber la chemise" aura un peu occulté l'excellence des autres titres, tout en neurones survitaminés d'une banlieue incarnée

L'arbre qui cache la forêt. Le tube sympa qui fait un peu oublier la palanquée de chansons fortes du reste de l'album. "Tomber la chemise" avait-il vocation a faire danser les beaufs aussi? La dure loi du gros succès de l'été s'est appliquée au groupe toulousain Zebda qui à la fin du mois d'août 1998, sortait son troisième album. "Essence ordinaire" ou 13 titres pour raconter sur ragga-raï-musette, les souvenirs d'une jeunesse d'origine algérienne dans les quartiers de la ville rose.

CORDEN

Baptiste Vignol - Naturaliser James Corden, et vite!

Le problème de la chanson française, de son avenir, n’est pas la qualité de ses auteurs, de ses compositeurs, de ses interprètes, c’est l’âge de ceux qui sont censés la promouvoir, aux yeux comme aux oreilles du grand public. Comment espérer que les kids du pays ne la trouvent pas ringarde, dépassée, poussiéreuse et bavarde lorsqu’elle est défendue par d'indéfectibles barbons obséquieux ou de jeunes quinquas vanneurs, le tif savamment décoiffé, qui s’écoutent – c’est le pire – davantage poser leurs questions qu’ils ne font attention aux réponses des artistes…

dimanche, 09 septembre 2018

Dick Annegarn interprète "Le roi du métro" (INA, 2016)

Dick Annegarn chante L'Institutrice (INA, 1974)

Dick Annegarn - "Polymorphoses"

interview de Dick ANNEGARN par Denise GLASER sur sa conception de la chanson et interprétation de sa chanson "Polymorphoses"

Dick Annegarn - « Bébé Elephant »

Dick ANNEGARN "BRUXELLES" - extrait de l'album symphonique "12 Villes - 12 Chansons"

Le concert de la fin de semaine - Dick Annegarn - live @ Les Concerts Volants – ARTE Concert

samedi, 08 septembre 2018

Dick ANNEGARN chante "Bruxelles"(INA, 1974)

Dick Annegarn, au Petit Conservatoire (INA, 1972)

Mireille présente le jeune Dick ANNEGARN qui arrive de sa Hollande natale. En s'accompagnant à la guitare, il chante des extraits de plusieurs chansons et termine par un refrain des "Bonbons" de Jacques Brel.