Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 mars 2017

Nos Enchanteurs - Daguerre et paix en ces nuits traversées

..... Le nouveau Daguerre – son sixième album – se présente comme un beau livre à l’italienne. Les textes des chansons, les illustrations de Sarane Mathis. Et le récit de Mély Vintilhac qui s’insère entre les chansons, ou les introduit. Et, en fin du livre, dans sa gangue de plastique, le disque laser. Forcément, ça ne se manie pas pareillement. On caresse la couverture, on passe le doigt sur le titre imprimé en vernis sélectif, on le lit dans le noir comme si c’était du braille. On tourne les pages avec précaution. Du coup, même le disque s’écoute autrement. On a raison : il n’est pas pareil.

Lire la suite
__________________
__________________

jeudi, 23 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

Aujourd'hui c'est la journée Ivan Tirtiaux

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 2 : #Merci Brassens (Diffusé le sam. 18-02-17 à 21h05)

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

mercredi, 22 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

Aujourd'hui une journée avec le label Tôt ou Tard

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 2 : #Merci Brassens (Diffusé le sam. 18-02-17 à 21h05)

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

TOT OU TARD

Télérama (juillet 2016) - Vingt ans de Tôt ou Tard : la vie d'un label en huit disques

Tôt ou Tard fête ses vingt ans avec une journée spéciale au festival Fnac Live, jeudi 21 juillet. Son patron et fondateur, Vincent Frèrebeau, revient sur quelques artistes et enregistrements qui ont marqué l'histoire du label.

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

mardi, 21 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

Aujourd'hui c'est la journée des Naufragés

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 2 : #Merci Brassens (Diffusé le sam. 18-02-17 à 21h05)

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

lundi, 20 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

L'album de la semaine - Leopoldine HH, Blumen im Topf

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le clip de la semaine : L.E.J - La dalle

Les 8 indispensables de Francofans N°63

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Nos Enchanteurs - Prix Moustaki 2017 : combat pour la Chanson et triomphe de Léopoldine HH

.... A ce phénomène, cette curiosité, cette friandise, cette folle-dingue lettrée aux « compagnonnages littéraires », bilingue de surcroît (alsacien-français) qu’est Léopoldine HH. Un OVNI de la chanson qui a tapé dans l’oreille de toute une salle et de l’imposant jury du prix. C’est elle qui va s’octroyer tous les prix : du jury, du public et celui offert par Catalyse. Bravo. NosEnchanteurs reviendra dans les prochains jours sur elle, par le truchement de son récent album, Blumen im Topf.

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

dimanche, 19 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

La fin de semaine en vidéo avec les artistes présents dans le N°63 de Francofans de Février-Mars : Charlelie Couture, Parité mon Q, Lily Luca, Cyril Mokaiesh, Raton Lover, Gérard Baste,Kent, Klô Pelgag, Carmen Maria Vega, Pierre Barouh, Mathilde Fernandez

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

L'album de la fin de semaine : L'Arthur

Le clip de la fin de semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

samedi, 18 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

La fin de semaine en vidéo avec les artistes présents dans le N°63 de Francofans de Février-Mars : Charlelie Couture, Parité mon Q, Lily Luca, Cyril Mokaiesh, Raton Lover, Gérard Baste,Kent, Klô Pelgag, Carmen Maria Vega, Pierre Barouh, Mathilde Fernandez

France 3 : Jacques Brel, fou de vivre, en replay

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

L'album de la fin de semaine : L'Arthur

Le clip de la fin de semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

MAURICE VANDER

Culturebox - Décès de Maurice Vander, compositeur et pianiste de Claude Nougaro

Le pianiste de Jazz Maurice Vander, qui a longtemps accompagné sur disque et sur scène Claude Nougaro, est décédé le 16 février à l'âge de 87 ans, a annoncé vendredi sa famille. Nougaro rendait souvent hommage à Maurice Vander lors de ses concerts en disant fièrement au public : "Mon big band à moi, ce sont les dix doigts de Maurice Vander".

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

vendredi, 17 février 2017

L'actualité de la chanson française du 10 au 16 février

La fin de semaine en vidéo avec les artistes présents dans le N°63 de Francofans de Février-Mars : Charlelie Couture, Parité mon Q, Lily Luca, Cyril Mokaiesh, Raton Lover, Gérard Baste,Kent, Klô Pelgag, Carmen Maria Vega, Pierre Barouh, Mathilde Fernandez

L'album de la fin de semaine : L'Arthur

Le clip de la fin de semaine - Cyril Mokaiesh - Clôture

Le concert de la fin de semaine : Charlelie Couture à la Gaïté Lyrique, Paris le 6 mai 2014

LEOPOLDINE HH Prix du jury et prix du public Georges Moustaki 2017

Culturebox - "Blumen Im Topf" : le nouvel album de Léopoldine HH vient d'éclore

Léopoldine HH, la pétillante chanteuse originaire d'Alsace n'a rien d'une fleur en pot. Avec son permier album "Blumen Im Topf", elle resplendit d'humour et de poésie. Quatorze chansons en français, allemand et alsacien qui s'écoutent sans modération.

Mathieu Dufour - Chronique – Léopoldine HH – Blumen Im Topf

Et si Léopoldine HH était tout simplement la plus grande chanteuse du moment ? Qui aujourd’hui réunit avec autant de singularité et de grâce, une technique sans faille, une maitrise telle qu’elle permet un lâcher prise véritable, une personnalité aussi luxuriante et complexe que séduisante, une créativité totale, la volonté (et la capacité) de concevoir un album long, dense et cohérent, le tout avec une liberté que seuls les enfants ou les personnes ayant déjà vécu mille vies peuvent se permettre. Le plus sidérant dans cette histoire, et après une première écoute qui laisse pantois, est de se dire qu’elle n’a même pas écrit ses textes. Alors qu’elle les incarne avec une insolente évidence. Que ce soit en français, en anglais ou en allemand.

L'ARTHUR

Norbert Gabriel - L’Arthur, l’entretien…

Il sera le 16 février en finale du Prix Moustaki à La Sorbonne et le 17 février en concert chez Madame Arthur.
En 2014, il participe à «On a les moyens de vous faire chanter», le radio crochet de France Inter et fait partie des 6 finalistes. Tout autant inspiré par les films de Marcel Carné, que par les affiches de mode qui tapissent le métro Parisien, L’Arthur enregistre son premier Ep à l’image d’un bouquet de fleurs dans lequel chaque titre a sa propre identité, sa couleur particulière, son odeur unique mais qui forme un ensemble original et harmonieux.

LES NAUFRAGES

Nos Enchanteurs - Les Naufragés, marins de mers intérieures

...... C’est une musique secouée comme par grosse mer, avec à bord de vieux loups qui savent mener leur barque : prestation exemplaire, plus que rodée. Devant de tels briscards, nous sommes passagers du vent, souffle épique chargé d’aventures. Le déroulé et le répertoire sont les mêmes que sur leur disque en public enregistré en octobre 2015 (bien pratique pour revivre le concert quand l’oreille n’a pu bien tout capter…). Du sans surprise, mais du solide. La scène est étroite comme un bureau de chef de gare, comme une dunette sur le gaillard arrière, mais chacun est à son poste et Jean-Michel, le chanteur, est Poisson dans l’eau, piranha sans doute tant il cannibalise son public.

GAUVAIN SERS

Culturebox - Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Un jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c’est ainsi qu’il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez. Gauvain Sers, "l’avenir de la chanson française", selon Renaud.

AQUASERGE

Libé - Aquaserge, laboratoire d’un air du temps

Avec «Laisse ça être», le groupe toulousain sort un album insurgé qui expérimente avec brio pour faire avancer la pop française.

«Le nom de cet album, Laisse ça être, c’est Let It Be en français mais c’est aussi laisser venir ce qui n’a pas de nom, en cette période électorale où l’on voit ces vieux politiques accrochés à leur siège et à leur pouvoir minable ; laisser venir ce qui se fait en dehors des médias, ce qui est informel et n’est pas nommé», prône Benjamin Glibert dans un café où la seule flamme qui ne brûle pas franchement est celle de la cheminée électrique. Il n’est pas le leader d’Aquaserge, groupe toulousain à l’harmonie collégiale qui cabriole hors des cases jazz, prog et chanson depuis onze ans, mais plutôt celui «qui fédère un peu tout le monde pour rendre les choses possibles», ainsi qu’il se présente.

LIOR SHOOV

Nos Enchanteurs - Lior Shoov, qui se cherche et nous trouve

Silhouette androgyne, fine et élancée, pantalon trop court, socquettes et chaussures plates colorées, cheveux tournés dans un chignon étrange, frange de côté, telle nous apparaît Lior Shoov. A quatre pattes ou debout, semblant laisser son corps commander son esprit, agitée de soubresauts, tout en percussions corporelles, caresses d’elle-même, elle explore son univers, en prend possession. Croisement improbable entre Buster Keaton et une indienne chamane, Lior va accomplir devant nous ce que d’aucuns ont toujours rêvé de faire, ce que d’autres n’oseront jamais, ou ne comprendront pas : se poser des questions sur elle, sur le monde, sur les relations entre les êtres humains, sur la liberté d’être, de respirer, d’aimer, de ne surtout pas avoir de but, de n’être jamais conforme

LES MOTIVES

RFI - Les Motivés toujours remontés

Avec sa reprise du Chant des partisans, Motivés a connu un succès inattendu dans les manifestations de la gauche française et au-delà. Vingt ans plus tard, le collectif créé autour des chanteurs du groupe Zebda reprend du service : il réédite son disque Chants de lutte avec quelques ajouts, sous le titre Y'a toujours pas d'arrangement !. Désormais emmenés par les frangins Mouss & Hakim, ils ne lâchent pas un combat qu’ils ont mené jusque sur le terrain de la politique locale, dans leur ville de Toulouse.

BRASSENS

Crapauds et rossignols - ne chanson grande comme ça !

Des citoyens français sensibles à la cause des réfugiés et favorables à leur accueil ont eu la bonne idée de recopier une partie des paroles de la chanson de Georges Brassens L’Auvergnat sur descalicots qu’ils ont attachés à la clôture inutile et coûteuse que « Les croquantes et les croquants,/Tous les gens bien intentionnés »ont érigée sur l’avenue du Président-Wilson à La Plaine-Saint-Denis, en pensant qu’elle serait infranchissable à la misère ! Nul doute que ces « braves gens » ont, eux aussi, au moins une fois fredonné dans leur vie la chanson de Brassens, mais quant à mettre en pratique l’humanisme qui y est professé, c’est une autre paire de manches.

MARTIN LUMINET

Soul Kitchen - 5 questions à … Martin Luminet

SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Martin Luminet, un lyonnais né en 1989 à la sensibilité exacerbée. Sa vie est un film d’erreurs et pourtant on veut passer l’après-minuit ensemble. Il vient de sortir la bande annonce de son futur premier album sous forme d’EP, SK* vous invite à regarder les trois épisodes expliquant son projet doux et dingue.

Martin Luminet s’est donc prêté au jeu des cinq questions accompagnées d’une playlist qui dévoile les affres, les doutes, les enthousiasmes d’un artiste qui offre ses chansons avec coeur comme un autre martin partageait son manteau.

OLIVIER DAGUERRE

Claude Févre - Olivier Daguerre, « la chair chaude des mots »

C’est avec La couleur de Barbara que s’ouvre ce temps de concert intimiste. Huit Chansons de ce nouvel album.  Autant dire qu’il suffit de laisser le regard errer au-delà des vitres pour y voir que « dehors/ Dans le ciel respire encore /La douleur de Barbara ». Pour entendre « Une voix / Violoncelle blesséUn appel à l’amour ». Il faut le dire, c’est tendre et mélancolique. Et nous aimons retrouver cette voix profonde d’homme qui cherche un sens à la vie, ce visage tourné vers ses orages intérieurs, ces yeux qui se ferment, et ce sourire  fraternel qu’il pose sur Mickaël Bentz et sur nous tous. Il se veut rassurant quand il nous parle, volontiers blagueur, et pourtant ses chansons nous plongent loin dans nos peurs, nos doutes et nos chagrins.

MICHELE BERNARD

Chroniques de Mandor - Michèle Bernard : interview pour Tout'Manières...

J’ai vu Michèle Bernard pour la première fois le 24 novembre dernier lors de la remise des Prix de l’Académie Charles Cros (Grand Prix du disque « chanson » pour son album Tout’Manières). C’est une honte pour un journaliste qui se prétend « spécialiste de la chanson française ». Comment être passé à côté de cette formidable chanteuse, aux textes lucides et puissants, drôles et émouvants et complètement dans l’air du temps ? Il n’en reste pas moins que Michèle Bernard n’est pas reconnue à sa juste valeur par l’ensemble de la profession… Heureusement, certains la réhabilitent comme il se doit (comme Télérama (Valérie Lehoux) et RFI (Patrice Demailly))

OCTAVE NOIR

Nos Enchanteurs - Néons colorés pour Octave noire

..... Or donc, voici un très bel album qui s’offre à nous. Le compositeur est doué, l’arrangeur ne l’est pas moins. C’est de la musique électro, mais pas de celle qui vise à se faire trémousser dans les dance-floors en multipliant les bpm. Nous nous situons plutôt dans l’ambient, dans les envolées de violons, dans les nappes de claviers. Le cinéma et ses échappées belles n’est jamais loin. Installez-vous confortablement, détendez-vous, le voyage va commencer…

LEPREST

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 1

Les soirées Leprest se suivent et ne se ressemblent pas : samedi 7 janvier, à Télé Bocal (Paris XXe), un concert-événement a réuni une trentaine d’artistes autour de la figure du chanteur-poète de Mont-Saint-Aignan. La soirée organisée par Christian Paccoud visait à récolter des fonds pour le prochain « Festival des Fromages de Chèvre », fin juillet à Courzieu, près de Lyon. Objectif dudit festival selon Paccoud : « donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et pour d’autres raisons que ceux qui l’ont »… Concrètement, mêler musiciens professionnels et personnes en situation de handicap ou d’exclusion, pour créer des passerelles entre art et social – les nourrir l’un à l’autre, faire de la culture un agent d’épanouissement autant que d’éveil des consciences.

Hexagone - Les deux ailes de Leprest – Partie 2

Après un long entracte au goût de tagine de poulet, une fanfare bat le ralliement des troupes. Il faut quelques vigoureuses invectives à Christian Paccoud pour faire comprendre à la foule qu’elle aurait tout à gagner à se répartir correctement et ne pas rester collée au bar. La deuxième partie commence donc dans un joyeux bordel par une « minute de bruit » – alternative à celle « de silence », trop conventionnelle – pour saluer le disparu de façon sonore plutôt que timorée.

VICTOIRES DE LA MUSIQUE

«La défaite de la culture aux Victoires de la musique», par Vincent Baguian

Si son talent d'auteur-compositeur-interprète (il fut Grand Prix de l'Académie Charles Cros) équivaut sa droiture et sa générosité, Vincent Baguian ne manque pas non plus de courage. Parolier de comédies musicales à succès, il aurait en effet toutes les raisons de se taire... Mais puisque chanter en français signifie encore quelque chose pour ceux qui aiment cette langue, la richesse de ses mots, l'émotion qu'ils suscitent, cet article sur les Victoires de la Musique, que — et il faut s'en réjouir – de moins en moins de Français regardent (diffusée sur France 2, la cérémonie s'est classée derrière les programmes proposés par TF1 et M6...), dépeint l'état de la grande Variète actuelle, celle dont on voudrait nous faire croire qu'elle incarne la chanson francophone...

C'est déjà ça - Victoires de la musique: quelque chose est possible?

Toujours aussi longue comme un jour sans chanson de Souchon, la soirée des Victoires hier au Zénith de Paris a sacré la voyageuse Jain (interprète et clip)  avec la même rapidité que Vianney l'an passé. Une preuve de plus de la précipitation à distinguer des talents qui doivent encore grandir. Côté cadors, Renaud, Biolay, Louise attaque ou Ibrahim Maalouf sont récompensés. Retour sur le marathon en quelques points.

jeudi, 12 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la semaine - Circé Deslandes - Lilith

L'album de la semaine : Oestrogenèse par Circe Deslandes

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Dans la bouche de Circé

Chantés façon Bardot, ces aveux offerts à confesse pour appâter l'internaute pétillent d'une fantaisie lubrique, étincelante de luxure, de jalousie et de désir. Parce qu'elles dévoilent par-delà les jarretières une perspective agréable aux jeunes comme aux vieux dont elle réveille la salacité, les chansons sanguines de Circé renverront-elles les Mylène de France, hors d'usage, à leurs commodités?

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.

 

mercredi, 11 janvier 2017

L'actualité de la chanson française du 30 décembre au 5 janvier

Le clip de la semaine - Circé Deslandes - Lilith

L'album de la semaine : Oestrogenèse par Circe Deslandes

CIRCE DESLANDES

Baptiste Vignol - Dans la bouche de Circé

Chantés façon Bardot, ces aveux offerts à confesse pour appâter l'internaute pétillent d'une fantaisie lubrique, étincelante de luxure, de jalousie et de désir. Parce qu'elles dévoilent par-delà les jarretières une perspective agréable aux jeunes comme aux vieux dont elle réveille la salacité, les chansons sanguines de Circé renverront-elles les Mylène de France, hors d'usage, à leurs commodités?

C'est déjà ça - Circé Deslandes, pulsion de vît

C'est un Odni, objet discographique non identifié. "Oestrogénèse" de Circé Deslandes est une odyssée organique et électro-pop dans un univers où l'explicite côtoie le romantique, où surtout le talent s'habille d'originalité... pour mieux dévêtir les sentiments et les pulsions.

KENT

Culturbox - Kent revient avec "La Grande Illusion" un 18e album entre pop et rock

Il était le leader des "Starshooter", le sulfureux groupe de rock français du début des années 1970. Cela fait maintenant 23 ans que Kent signe seul ses albums. Après un CD intimiste en piano-voix,"Le Temps des Âmes", le chanteur revient à l'esprit rock et pop de ses débuts avec son 18ème album solo, "La Grande Illusion". Kent nous parle musique, là où tout a commencé, dans le Lyon de son enfance.

LOUIS ARTI

Nos Enchanteurs - Louis Arti, pas né pour perdre !

La production phonographique de Louis Arti n’est pas envahissante : entre son précédent album Rue des Quatre Coins et On n’est pas né pour perdre, il s’est écoulé dix-sept ans. L’homme pour autant ne cesse de produire. Écriture, théâtre, chanson, peinture et multiples ateliers, animations et créations atypiques participent à son quotidien.

DAGUERRE

Claude Févre - Daguerre, On a le droit de rêver…

C’est un livre. Ce sont des dessins. Ce sont neuf nouvelles chansons. Et c’est, disons-le sans hésitation, une ouverture symphonique. Un ravissement.

Oui, nous sommes « ravis », c’est à-dire enlevés à notre réalité, notre quotidien par la rencontre, le va-et-vient sensible, le croisement subtil, l’enchevêtrement de trois univers : le dessin de Sarane Mathis, le récit de Mély Vintilhac, créations satellites des  chansons d’Olivier Daguerre. Trois genres, trois artistes et pour être juste il conviendrait d’y adjoindre un quatrième. Car ce livre ne serait pas, sans une passionnée de mots, de musiques et de chansons : Fany Souville et ses LamaO Editions.

DALIDA

Europe 1 - Laissez-moi danser : Europe 1 fête la nouvelle année avec Dalida

RFI - Biographie

Petite fille des faubourgs du Caire, Dalida devient Miss Egypte à dix-neuf ans. Reine des juke-box, Mademoiselle Bambino est  sacrée la Callas de la Variété. Disparue tragiquement en 1987, elle est une des figures culte pour les nouvelles générations qui la redécouvrent.

Télérama - Dalida, Les diamants sont éternels

Eternelle, peut-être. Actuelle, assurément. Trente ans après sa mort, Dalida voit son mythe atteindre des sommets. Début janvier, tandis qu'elle revivra — sous forme d'hologramme — sur la scène du Palais des congrès, un biopic retracera sa carrière jalonnée de blessures personnelles. C'est même ce frottement permanent, cette tragique vie affective (ponctuée des suicides des hommes qu'elle a aimés) qui, avec le temps, ont fait que l'on écoute autrement son vaste répertoire d'une variété suprême, longtemps source de dédain chez les non-initiés.

Culturebox - Dalida sur tous les fronts pour les 30 ans de sa disparition

Disparue le 3 mai 1987, à 54 ans après une longue dépression qui l’a conduite au suicide, Dalida reste toujours présente dans la mémoire collective. Trente ans plus tard, nombre de commémorations célèbrent la chanteuse franco-italo-égyptienne : biopic au cinéma, tournée holographique, intégrale de sa discographie en 24 CD, une dizaine d’ouvrages, documentaires inédits…

Le Point - Trente ans après sa mort, Dalida au cinéma et en hologramme

"La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi...": le 3 mai 1987, Dalida se suicide à 54 ans, submergée par son mal-être malgré le succès. Trente ans après, Iolanda Gigliotti se retrouve propulsée au rang d'icône populaire par son destin romanesque et des chansons restées dans les mémoires.

Télérama - Europe 1 et Dalida, une histoire d’amoroso qui dure

Commencer l’année avec un hommage de trois heures à une chanteuse dont on s’apprête à fêter les trente ans de la mort, il fallait oser. On a pourtant hâte d’entendre l’émission exceptionnelle que fomentent Thierry Geffrotin et Emilie Mazoyer pour Europe 1 (à partir de 20 heures) : Dalida ne doit-elle pas sa carrière à la station et à son responsable de la programmation, Lucien Morisse, à qui elle fut brièvement mariée ?

Têtu - Mais pourquoi les homos aiment-ils à ce point Dalida ?

Qu’ont de particulier ces stars pour nous faire autant fantasmer ? Beaucoup pensent que Dalida est appréciée par certains gays pour son côté glamour et paillettes. C’est vrai. Mais il serait trop court de se satisfaire de cette simple réponse.

PIERRE BAROUH

Norbert Gabriel - Barouh et dabadabada…

.... Comme on peut le constater dans les paroles que chantent Nicole Croisille et Pierre Barouh, pas de cha dans le bada bada*… Néanmoins, malgré les nombreuses mises au point de Pierre Barouh, (la dernière dans Foule Sentimentale le 23 décembre, France Inter) nombre de radioteurs ou de plumitifs approximatifs, reprennent le cha bada bada comme parole d’évangile.

C'est déjà ça - Barouh est parti danser la samba

Le fondateur de Saravah Pierre Barouh est mort hier à l'âge de 82 ans. Auteur de chansons comme "La bicyclette" ou "Un homme et une femme", l'artiste est indissociable du label qu'il créa à l'époque du film de Claude Lelouch. Un label ouvert à toutes les musiques pourvu qu'elles soient faites d'aventure et de découverte. Saravah fêtait ses 50 ans cet automne par un très bel album et le passionné du Brésil et du Japon nous avait accordé un entretien.

Norbert Gabriel - Saravah du jeudi…

Hier mercredi, ce fut une illustration de la vertu des impondérables, Pierre Barouh a toujours été disponible aux rencontres les plus inattendues, et aux promenades impromptues…. Il n’aimait pas tellement les plannings rigoureux comme des carcans, et il a peut-être été surpris par la dernière semaine de décembre. Toutefois, Claude Lelouch a rappelé qu’il avait bien précisé qu’il ne tenait pas à « une fin de moi difficile ».

CLAUDE FRANCOIS

Baptiste Vignol - Merci Matt Pokora

Cher M.Pokora, combien d'existences, grâce à vous, vont-elles changer du tout au tout? Votre album de reprises, MY WAY, incite en effet ceux qui n'ont rien à faire de mieux à revoir les prestations pailletées du King François dont personne n'aura jamais, pas plus vous qu'un autre, la fougue sautillante, le regard pénétrant et le Nil dans la voix. En trainant sur la Toile, on tombe alors assez vite sur un titre datant de 1976, Laisse une chance à notre amour.

MANU GALURE

Hexagone - Manu Galure, à A Thou Bout d’Chant

.... Quand vient le tour de Manu Galure, le piano droit est déjà ouvert, le ventre à l’air en travers de la scène. Scotchés au couvercle noir, quatre morceaux de papiers colorés, deux bandes de gaffeur et une bande de papier blanc zébrée de trombones sèment le doute : serait-on venu à un atelier créacollage (scrapbooking) ?

PHILIPPE FORCIOLI

Nos Enchanteurs - Philippe Forcioli : Cadou, pour l’eau

Certes, comme le chante Michèle Bernard, Cadou s’est endormi. Mais son œuvre reste en éveil, toujours travaillée par d’autres artistes, des chanteurs souvent. Gilles Servat, Morice Benin (deux disques, dont un lauréat de l’Académie du disque Charles-Cros, et une compilation), Manu Lann Huel, Paul Dirmeikis, Martine Caplanne, Julos Beaucarne et d’autres encore auxquels s’ajoute désormais Philippe Forcioli, par ce coffret de trois albums

SCENES 2016

C'est déjà ça - Scènes: nos moments forts de 2016

L'année écoulée n'a pas réservé que des moments délicieux sur disque, mais aussi sur scène, tout aussi révélatrice. En quelques photos et quelques mots, voici notre sélection de 2016, sans hiérarchie... mais avec les Innocents devant.

HEXAGONE

Claude Févre - La Chanson, faut voir comme on nous parle

Bien sûr c’est à Souchon, la Souche, que l’on pense en choisissant ce titre de chronique… Mais précisément pour dire tout le contraire du titre bien connu. Car nous nous reconnaissons bien évidemment dans ces paroles « Foules sentimentales / Avec soif d’idéal /Attirées par les étoiles, les voiles / Que des choses pas commerciales… Nous ? Amoureux du beau texte accompagné de musique. Nous, amoureux de la Chanson sous toutes ses formes pour ce qui nous concerne. On s’en va en effet flâner avec délectation vers des rives plus urbaines, vers des sons numériques, vers des flots/ flows moins conventionnels pour nos oreilles bercées par les plus nobles fleurons.

Hexagone, bilan 2016 et feuille de route 2017

Une année débute, accompagnée de toutes les (bonnes) résolutions que nous certifions pouvoir tenir et que nous abandonnerons dès la semaine prochaine. Alors, avant d’envisager quoi que ce soit, avant de prendre des directions et des initiatives, revenons plutôt sur l’année 2016 qui vient de s’achever. Les seules certitudes que nous avons sont toujours derrière nous.

MANNICK

Nos Enchanteurs - Mannick, qu’est-elle donc devenue ?

Si je vous parle de Mannick, ça vous dit encore quelque chose ? NosEnchanteurs s’inscrit dans la chanson, si possible sans chapelle, sans dogme ; se riant parfois, plus souvent encore s’offusquant de ces réseaux étanches qui la morcellent artificiellement, lui faisant perdre de son poids face à plus fort qu’elle. Mannick est d’un autre réseau encore, catholique, qui semble vivre en autosuffisance, à l’écart de la chanson justement : à croire qu’on ne peut l’écouter, et c’est dommage, que sur RCF ou autres radios de même sensibilité, n’assister à ses concerts que dans des églises. Mieux vaut ça que de ne pas l’entendre et la voir du tout, me direz-vous… Mannick mériterait toutefois un plus ample public, un auditoire à la mesure de son œuvre.

PAUL MESLET

Nos Enchanteurs - Paul Meslet, l’ombre en pleine lumière

On guettait jadis ses fières moustaches à la mode d’Antraigues mais les dessins (de son fils Emmanuel) sur le visuel et le livret  ne le représentent cette fois-ci que de dos. « Pas de photo, pas de moustaches, juste l’amitié » me dit malicieusement l’artiste, en guise de complice dédicace. On se fiera donc désormais à son ombre. L’ombre bleue, titre de ce nouvel opus.