Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 janvier 2019

Jean Ferrat "Un enfant quitte Paris" (INA, 1967)

Jean Ferrat "Que la montagne est belle"

L'EMPREINTE FERRAT - Camarade

Jean FERRAT "Nuit et brouillard" (INA, 1964)

Le concert de la fin de semaine - Le Pont des Artistes #28 - Alexis HK / Karimouche & Lionel Suarez / Delgres

France Inter, Rebecca Manzoni - Les filles de la pop

Un Pop & Co dédié aux « Filles de la pop », un livre signé Jean-Emmanuel Deluxe, qui revisite l’histoire de la pop française à travers les femmes.

Les deux tiers du livre sont consacrés aux années 1960 parce que c’est dans ces années-là, que les jeunes filles déboulent en nombre dans la chanson. 

La pop féminine bouge en même temps que la condition des femmes et il y a d’abord les idoles : France Gall, Françoise Hardy ou Sylvie Vartan, qui commet son premier tube à l’âge de 17 ans.

« Panne d’essence », c’est le titre. Sylvie Vartan est à la place du passager et Franckie Jordan est au volant. Les relations avec les garçons, c’est le sujet de beaucoup de leurs chansons mais toutes, ne pensaient pas à leur maman. 

Ecouter la suite
____________________
____________________

09:38 Publié dans Audio | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

samedi, 12 janvier 2019

L'album du jour : Jean Ferrat, Deux enfants au soleil

Anna Marly à propos du Chant des partisans (INA, 1964)

Anna MARLY écoute sur un électrophone le disque du "Chant des partisans" dont elle a écrit la musique. Interprète des chants de la Résistance et de la Libération, elle parle de l'atmosphère de l'Angleterre pendant la guerre, du quartier général de De Gaulle, des refrains qu'elle chantait à la BBC, du choix de chanter ce type de chansons.

Claude Févre - Canal des Mélodies, Chansons pour planter des arbres

C’était une bien jolie soirée. L’un de ces rendez-vous – presque une tradition –   qui rappellent que la chanson, parmi ses mille et une fonctions dans nos vies, est une précieuse passerelle de fraternité, de solidarité. Régulièrement, on en appelle à cette fonction- porte voix de combats solidaires-  sans le moindre risque d’échec. De Sol en Si en Enfoirés, de Chanteurs sans Frontières en Funambules, « chansons d’amour pour tous »… La voici aujourd’hui convoquée pour planter des arbres…

 A Toulouse, qui mieux que Claude Nougaro pouvait porter artistiquement, mais aussi symboliquement, un tel projet ? Lui dont la Maison, le musée-homme, la péniche Sanctanox, attend sagement sur l’eau du Canal du midi que s’achèvent les travaux d’aménagement…  Lui qui, en 1975,  porta dans sa voix unique les mots de la Lettre ouverte de Julos Beaucarne dans son album Femmes et Famines : « Il faut reboiser l’âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage… » Lui qui aima tant les arbres et chante Langue de Bois… 

Lire la suite
_________________
_________________

vendredi, 11 janvier 2019

Jean FERRAT "Que serais je sans toi" (INA, 1966)