Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 septembre 2023

Zaho de Sagazan "La symphonie des éclairs" - Une collection de 10 documentaires du Prix Joséphine

13 sept. 2023

Le Prix Joséphine des artistes, le prix musical décerné par ceux qui font la musique ! Prenant appui sur l’élan de créativité de la scène française, le Prix Joséphine des artistes célèbre une dynamique tous azimuts aux airs de French Touch 3.0. Les sonorités s’hybrident, les artistes se mélangent ... en prise avec son époque, le Prix Joséphine accompagne l’exceptionnelle pluralité de la créativité musicale en France.

Cette collection inédite de documentaires courts consacrés à l’univers de chaque artiste du Palmarès 2023 offre un instantané durable du meilleur de la musique en France. C’est un panorama de la formidable diversité de talents à l’œuvre cette année, une plongée intimiste dans le moteur créatif de dix artistes essentiels en mouvement. Fini de se limiter à un seul genre musical, il s’agit de fédérer autour des différences de chacun·e.

Du classique à la techno, du rap à la pop, du rock aux musiques du monde, les genres musicaux coexistent à l’unisson au sein du Palmarès du Prix Joséphine, comme une nouvelle affirmation d’un mieux-vivre ensemble. Une production Avalon pour Le Prix Joséphine des artistes Réalisation : Mimi Robert & Rebecca Obadia Production exécutive Maison Femme & Bad Taste Bros

Octave Noire - Tout est en kit

Le clip de la fin de semaine : Octave Noire - Les airs digitaux

Francofans, Les ijndispensables - Otave Noire Les airs digitaux (Yotanka)

Octave Noire, c’est d’abord l’alchimie entre le compositeur et chanteur Patrick Moriceau et de l’auteur Frédéric Louis. Les airs digitaux nous transportent par leur richesse mélodique. Les onze titres sont emplis de claviers vintage - le fameux VCS3 taquiné par Anthony Provost - et de cordes délicates, jouées par Christelle Lassort, pour un pur moment pop gorgé de tubes en puissance. À commencer par Je valide que Christophe n’aurait pas renié. On prend de l’altitude avec Une aile à toi en hommage à Daniel Darc. La cible met dans le mille avec sa révérence au Gainsbourg période Love on the beat. Des ombres planent sur nos urgences dérisoires avec Difficile à croire. On monte à l’octave avec Un rien nous dévaste, où tout est « luxe came et voie lactée ». Les airs digitaux est un album plus orgasmique que digital, plus électrique que numérique, qui s’écoute en dansant sur un volcan éteint. www.facebook.com/octavenoire

Octave Noir, les indispensables de Francofans, L'album de la fin semaine : Les airs digitaux

Francofans, Les ijndispensables - Otave Noire Les airs digitaux

(Yotanka)

Octave Noire, c’est d’abord l’alchimie entre le compositeur et chanteur Patrick Moriceau et de l’auteur Frédéric Louis. Les airs digitaux nous transportent par leur richesse mélodique. Les onze titres sont emplis de claviers vintage - le fameux VCS3 taquiné par Anthony Provost - et de cordes délicates, jouées par Christelle Lassort, pour un pur moment pop gorgé de tubes en puissance. À commencer par Je valide que Christophe n’aurait pas renié. On prend de l’altitude avec Une aile à toi en hommage à Daniel Darc. La cible met dans le mille avec sa révérence au Gainsbourg période Love on the beat. Des ombres planent sur nos urgences dérisoires avec Difficile à croire. On monte à l’octave avec Un rien nous dévaste, où tout est « luxe came et voie lactée ». Les airs digitaux est un album plus orgasmique que digital, plus électrique que numérique, qui s’écoute en dansant sur un volcan éteint. www.facebook.com/octavenoire

samedi, 23 septembre 2023

Viens dans ma vallée - Nicolas Paugam

Octave Noire - Je Valide

vendredi, 22 septembre 2023

GLAUQUE - Bleu.e

France Inter - La ballade de Clara Ysé Samedi 16 septembre 2023

Entre grâce et gravité, Clara Ysé, autrice, compositrice et interprète nous ouvre son univers. Une conversation entrecoupée de pauses musicales pour mieux découvrir ses racines, ses goûts et les derniers bourgeons de sa création.

Ecouter la suite
____________________
____________________

Le clip de la semaine : Clara Ysé : Magicienne

France Inter - Clara Ysé : est-ce au cœur de la nuit que l’on trouve les lumières les plus puissantes ?

La musicienne Clara Ysé revient sur les émotions et les paroles convoquées dans son premier album "Oceano Nox", qui s'attache aux zones d'ombres pour en faire émerger de la lumière..... Clara Ysé, une philosophie lyrique Fille de la psychanalyste Anne Dufourmantelle, décédée il y a quelques années seulement, en sauvant de la noyade un enfant, Clara Ysé s'est lancé dans la musique, et après un 1er EP créé en réaction à ce drame, elle sort désormais son tout 1er album, Oceano Nox. « Il y a une prise de décision dans la joie, cela demande du courage. Il y a une facilité à ne voir que les choses qui sont désespérantes, et ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas les voir, mais la joie est comme un muscle qu'il faut travailler. »

Glauque, les indispensables de Francofans : Les gens passent, le temps reste

GLAUQUE Les gens passent, le temps reste (Écluse / Auguri Labels)

Voilà un titre d’album qui fleure bon l’impermanence ; les bouddhistes apprécieront, malgré l’absence de bols chantants. Les mantras du combo namurois s’inscrivent plutôt dans l’électro berlinoise, les beats industriels, les transes synthétiques et le flow taillé dans l’os. Autoportraits sans filtre ni concession (Friable), refus des poses et des impostures, rejet d’une vie vivotée ou d’une existence Rance, les Belges balancent les titres format frites dans le cornet des adeptes de Pangloss et de son credo « Tout est au mieux dans le meilleur des mondes ». Ni candide ni optimiste, le groupe pratique la poésie brute et la polysémie, plus proche de la philosophie nihiliste que du double sens des « soneros » cubains. D’ailleurs, comme le slame Louis Lemage d’une voix blanche, il existe Plusieurs moi. Un album de rupture, avec sauts dans le vide et coups dans le bide. Tout sauf glauque.

www.facebook.com/glauqueband

Youri

L'album de la semaine : Clara Ysé, Oceano Nox

We Culte - Clara Ysé : une « Douce » guerrière qui chante la puissance féminine

Clara Ysé : une voix aussi atypique que magnétique, caressante et pleine d’autorité, qui vous emmène dans un monde beau et étrange

Après l’EP « Le monde s’est dédoublé », la chanteuse Clara Ysé revient avec « Douce » : un titre-clip aux paroles fortes et poétiques, qui évoque la puissance féminine, extrait de son prochain album attendu en septembre.

Télérama (abonnés) “Oceano Nox”, le premier album beau et profond de Clara Ysé

Musique corsée, plume inspirée, élégance de la voix… Clara Ysé signe, enfin, son premier disque. Marqué autant par le désir que le deuil. Tout a commencé avec une lumineuse chanson de deuil adressée à sa mère, brutalement perdue alors que Clara Ysé n’était qu’une jeune femme. Le monde s’est dédoublé révélait une voix haute et grave à la fois, une âme marquée par les rivages orientaux de la Méditerranée, grecs notamment, avec des mélopées ondulantes et des violons enivrants.