Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 15 mars 2018

L'album du jour : Laurent Berger , L'âme des maraudeurs

L'album de la semaine ; Feu! Chatertton, L'oiseleur

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 mars

Les artistes de la semaine : Feu! Chatterton, Claude François, Jo Weldin et Jean Felzine , Chaton, Dominique A, Laurent Berger, Fred Blondin

L'album de la semaine : Feu! Chatertton, L'oiseleur

Le clip de la semaine - Denis Rivet - Permafrost

CHATON

Libé - Chaton belle portée

La chanson française a longtemps effrayé les aventuriers. Rares sont celles et ceux qui ont osé jouer avec la langue, écrasés par le poids des figures tutélaires, Ferré, Gainsbourg ou Barbara… Et puis ces dernières années, une génération nouvelle s’est levée. Aux références multiples, sans œillères et sans académisme, kiffant autant Vitalic que Michel Berger, Manu Le Malin que Daniel Balavoine. Sous le regard dédaigneux des aînés toujours coincés dans la prison d’un prétendu bon goût musical.

FEU! CHATTERTON

Maze - Feu! Chatterton, phénix des hôtes de ces bois

L’Oiseleur est arrivé aujourd’hui dans les bacs. C’est le retour tant attendu de Feu! Chatterton et du printemps. Un deuxième album puissant, au ramage délicieux et au plumage majestueux.

À trop les qualifier de « dandys rock », on en oublierait presque la qualité inouïe de Feu! Chatterton. Ils reviennent avec leur deuxième album au mois de mars, mois où l’on entend pour la première fois de l’année le doux pépiement des oiseaux à l’approche du printemps. À l’image de ce ramage qui nous fait sourire, L’Oiseleur arrive à point nommé. Le défi du deuxième album est relevé haut la main. Pourtant rien n’était gagné d’avance tant le précédent opus, Ici le Jour (a tout enseveli) de 2015, était réussi.

Culturebox - Feu! Chatterton de retour avec "L'Oiseleur", un second album capiteux

On les avait quittés à l'automne 2016, à l'issue d'une longue tournée accompagnant leur premier album "Ici le jour (a tout enseveli)", achevée sur un Olympia complet et sous les acclamations de milliers de fans conquis. Les flamboyants Feu! Chatterton n'ont tenu qu'une quinzaine de mois dans l'ombre : les voilà déjà de retour avec un nouvel album, "L'Oiseleur", un 13 titres ciselé, gorgé de tubes.

Les Inrocks - Avec "L'Oiseleur", Feu! Chatterton fait un pas vers la lumière

Le plus lettré des groupes de rock français laisse la lumière caresser son spleen existentiel.

Leur premier album, Ici le jour (a tout enseveli), fut l’une des plus fascinantes surprises de l’automne 2015. Courageusement porté par un chant théâtral au lyrisme assumé, ce recueil de chansons flamboyantes les avait propulsés à l’avant-garde de la scène rock hexagonale. Second tome prenant, L’Oiseleur devrait ravir les amateurs de paroles en alexandrins et de mélodies lumineuses.

CLAUDE FRANCOIS

RFI - Claude François, une chanson populaire

Quarante ans après, que reste-t-il de Claude François ? Son répertoire bien évidemment, garni de tubes sur lesquels on continue de faire la fête, ou qui continuent d’émouvoir ; des archives radio et télé qui nous permettent de découvrir ou de redécouvrir la Clo-Clo-Mania qui s’était emparée de millions de fans. Retour aujourd’hui sur le phénomène Claude François avec notre invité, un grand connaisseur de la chanson française en général, et de Claude François en particulier.

France Inter - Cinq reprises de Claude François par des artistes qui n'ont absolument rien à voir avec Cloclo

Ce dimanche, les amoureux de variété française commémorent les 40 ans de la disparition de Claude François, un artiste connu pour avoir popularisé en France des standards américains en les reprenant. Mais saviez-vous que Claude François a lui-même beaucoup été repris... et pas que par M. Pokora ?

France Culture - La chanson populaire (1/4)

Claude François, l’art de la simplicité

Claude François n'écrivait pas ces chansons. Il s'entourait des meilleurs musiciens et adaptait les chansons des autres. Jusqu'où Claude François a-t-il poussé l'art de la reprise ? Cette manière de mettre un "effort illimité dans une forme limitée" (Philippe Chevallier), n'est-elle pas le fait d'un professionnel parvenu à la pleine maîtrise de son art ?

France Inter - "Si tu revenais" de Claude François par Barbara : les dessous d'une reprise

Où l'on part à la rencontre de Jean-François Fontana, fan de Barbara... et l'on découvre une chanson oubliée de la Longue Dame Brune !

DOMINIQUE A

RFI - Dominique A, le fantôme de l’électronique

Face A, l’électronique, face B, l’acoustique. Cette année, Dominique A va faire paraître deux albums qu’on annonce aussi différents que complémentaires. C’est au moment de sortir le premier volet de ce diptyque, Toute latitude, qu’il a mis du sens sur ses sons. Le chanteur, qui a rencontré en route la question des migrants, continue sa quête de beauté dans un onzième album assez sombre.

Slate - Et Dominique A devint un chanteur social...

Souvent vu comme le chanteur de l’introspection, Dominique A entame avec «Toute latitude» un virage social et un retour à l’électronique, dévoilant un album contemporain aux saveurs nineties. Coup d’envoi d’une année sous le signe du A.

Comment enchaîner l’indépassable Eléor, l’album de la douceur qui avait aidé à panser les plaies des traumatismes de 2015? Comment continuer après le succès d’une tournée longue mais pleine de doutes. Dans quelles conditions refaire un album? Dominique A répond: «Je veux que chaque album soit différent. En 2018, je sors donc deux disques et ferai deux tournées car les deux sont intimement liés.»

DAPHNE

Nos Enchanteurs - Le monde irisé de Daphné

On connaît la célèbre formule de François Truffaut : « Le cinéma, c’est l’art de faire faire de jolies choses à de jolies femmes ». Et si la chanson était « l’art de faire dire de jolies choses à de jolies voix (sur de jolies musiques de préférence) » ? En tout cas, cette définition collerait parfaitement à l’univers de l’artiste dont il sera question dans ces lignes.

Sixième album déjà pour Daphné. S’inscrivant dans la ronde des couleurs qui sert de fil rouge à chaque titre d’album, après le carmin, le bleu vénitien ou le fauve, il s’intitule Iris Extatis. Libre à chacun, en contemplant la superbe illustration de Pierre Mornet qui orne la pochette, de décider ce qui le plongera dans l’extase, de la belle femme ou des jolies fleurs qui y sont représentées…

JO WELDIN ET JEAN FELZINE

Baptiste Vignol - Duo de goût

Jeunes gens presqu'amoureux, filez au premier vide-grenier, munissez-vous d’un vieux radio-cd pour découvrir, quand les beaux jours seront là, l'album PIQUE-NIQUE sur une nappe étendue dans un pré, ou dans une clairière en forêt. Ce disque est un marche-pied. Écrites et composées par la Suédoise Johanna Wedin et l’ultra-brillant Jean Felzine (Mustang), vous y trouverez douze slow-rocks enflammés

FRED BLONDIN

Charts in France - Fred Blondin sort enfin son sixième album

Enregistré en 2005, l'album "Même pas mal", ce sixième disque de Fred Blondin est enfin édité en bacs. Il aura mis six ans à trouver une place en bacs pour des raisons techniques. Treize titres bénéficiant d'une relecture du bluesman Dave Goodman, des textes de Guy Carlier ou Brice Homs, de trois inédits, et qui contient en bonus son hit 90's "Elle allume des bougies" : visionnez le clip !

SAMUELE

Nos Enchanteurs - Samuele, d’amour et de révolte

Ici, si ce n’est un furtif passage en 2016 à la Maison du Québec à Saint-Malo, on ne la connaît pas. Pas encore. Elle qui fut la lauréate du Festival international de la chanson de Granby fit, il y a peu, l’objet de la « Chanson du jour » sur NosEnchanteurs. A l’occasion d’une première tournée dans l’Hexagone, son premier album, sorti il y a tout juste un an du côté de Montréal connaît une diffusion hexagonale : un 12 pistes pour 53 minutes d’amour baptisé Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent. D’amour ? Oui, ça nous parle d’amour. De la femme aussi et surtout et de notre place dans la société. Si la voix est alerte, légère, le propos n’en est pas moins résolu, insoumis.

EDDY DE PRETTO

Libé - Eddy de Pretto «monstrueux»

.... un album épouvantablement prévisible, laid et monotone, dont on frémit de lister les éléments saillants : un timbre de voix qui grésille comme celui de Nougaro mais gâté à chaque fin de phrase par un vibrato à la Balavoine, une plastique qui rêve de tutoyer la trap triste de PNL mais sonne comme du trip-hop de musique au mètre, surtout un misérabilisme de chien de la casse piqué tel quel à la chanson française indépendante et usé si systématiquement qu’on finit par soupçonner De Pretto d’avoir ourdi son personnage de Brel de la faille avec une agence de com’ particulièrement cynique et désespérée.