Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Arno: "Les artistes ne sont rien sans l'être humain mais l'être humain peut vivre sans les artistes" | Page d'accueil | Arno - Oostende Bonsoir »

jeudi, 26 septembre 2019

André Bonhomme et Mathilde Braure, les nouveaux albums

ANDRE BONHOMME

Nos Enchanteurs - André Bonhomme, malgré la bise qui mord

"Une question se pose cependant / Sont-ils de leur temps / Ou d’un autre temps / Je crois qu’ils s’en fichent éperdument ». Les années passent et « l’enthousiasme est toujours là », nous dit-il. André est sans âge, comme ses chansons, tant que c’en est rassurant : quand, dans vingt ou dans cent ans, la chanson pop-mode qui prévaut de nos jours aura été oubliée, bannie depuis longtemps, on pourra toujours écouter ce Bonhomme-là. Qui nous offre son nouvel album (le dixième) : Pourquoi ?, visuel de paysage nocturne au ciel étoilé. Mais, même dans le livret, pas la moindre photo de lui. Le rimeur-chanteur qu’il est est déjà dans le paysage, d’où ses mots peuvent surgir, impromptus, drôles, pertinents, impertinents, amoureux encore. D’une voix certes vieille mais dansante, d’une énergie qui ne peut que faire songer à celle de Vigneault.

MATHILDE BRAURE

Nos Enchanteurs - Mathilde Braure, la vérité toute nue ?

La vie en rose c’est pour les filles / Dès le départ c’est déterminé / Pour que chacun y retrouve ses billes / Il s’agit de bien se préparer… ». L’entame de cet album est le seul titre écrit et composé par Mathilde Braure, en peu comme la préface de l’opus. Et presque un regret : « J’aimerai bien en avoir deux / Pourvoir marcher sur la lune / Pouvoir me faire appeler Monsieur ».

08:30 Publié dans | Lien permanent