Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Georges Brassens N°13 | Page d'accueil | Georges Brassens "Le bout du coeur" (INA, 1954) »

vendredi, 17 août 2018

France Inter - "Sous les couplets, la plage" : Chanter comme si de rien n'était - Quelques tubes contre-révolutionnaires

Troisième épisode d'une série consacrée à Mai-68 en musique, ce 'Pop & Co' s'intéresse à celles et ceux qui, en 1968, donnaient dans la chanson "non engagée". De Sheila à Johnny Hallyday en passant par Claude Nougaro, c'est l'occasion de rappeler que tous les chanteurs et les chanteuses n'avançaient pas le poing levé.

En 1968, si l'on peut lire des slogans comme « Ne perdez pas votre vie à la gagner » sur les murs de Paris, il convient toutefois de rappeler que la chanteuse la plus populaire dans les hit-parades et les émissions de Guy Lux, c’est Sheila ! Elle vend un million de disques cette année-là, dont un tube qui chante les amours sages, l’anti-intellectualisme et la valeur travail sur un air de tango : "Petite fille de Français moyen".

Lire et écouter la suite
___________________
___________________

09:46 Publié dans | Lien permanent