Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 07 mai 2017

Lady Sir - Je ne me souviens pas (LIVE) Le Grand Studio RTL

Maurice Fanon - Un soir de Mai (1966)

Dalida "Avec le temps" (INA, 1971)

Véronique Pestel - Le loup qui doute

Parole et Musique de Véronique Pestel
Véronique en concert à la MJC de Venelles en 2007- © MJC Venelles
veronique.pestel.free.fr

Le concert de la fin de semaine : Maurice Fanon en live des "Tourettes" dans la Drome 1989 (suite)

Michel Pouffier : Un document exceptionnel datant de 1989. Maurice Fanon chante aux " Tourettes" dans la Drome "Elles ont 15 ans" "Jacques Machin" Monsieur Léo de Hurlevent" " Vincenne Neuilly "et " Ta bouche ronde" Un document unique que je dois à Didier Beauvalet , un des techniciens de ce spectacle, qu'il a entièrement filmé et qui retravaille le son

Catherine Sauvage "L'écharpe" (Maurice Fanon) (INA, 1968)

L'album du jour : Greco chante Fanon

L'actualité de la chanson française du 28 avril au 4 mai

Les artistes de la semaine : Pia Colombo, Maurice Fanon, Véronique Pestel, Eddy de Pretto, Dalida, Lady Sir (Gaëtan Roussel, Rachida Brakni), Tim Dup, Emilie Cadiou.

L'album de la fin de semaine : Maurice Fanon

Le clip de la fin de semaine - Makja, Déchire

Le concert de la fin de semaine : Maurice Fanon en live des "Tourettes" dans la Drôme en 1989

VERONIQUE PESTEL

Nos Enchanteurs - Vaison-la-Romaine 2017. Véronique Pestel, pour qui la scène est précieuse cimaise

L’image est certes éculée mais avec sa crinière rousse, pieds nus à son piano, on dirait une lionne s’en venant boire aux mélodies qui coulent de source, sur lesquelles sa voix se promène. Ses mots entrelacés, comme des baisers subtils à nos oreilles, nous font entrer dans ses histoires : « Croire / Ou ne pas croire / La belle histoire / Dire ou ne pas dire / Les mots du pire / Taire ou ne pas taire / Faire ou ne pas faire… » La lionne philosophe, questionne. Sur la vie, le temps qui passe, l’âge, l’humain, l’amour… « Tu t’assombris mon ami / C’est la lumière qui voyage sur les corps ».

Nos Enchanteurs - Véronique Pestel, les émotions qui font conversation

Ce nouveau disque de Véronique Pestel tourne depuis quelques semaines déjà sur la platine de ses avisés souscripteurs. Le voici enfin disponible à un auditoire qu’on souhaite le plus large possible. Car un disque de Pestel est forcément un événement. D’abord parce qu’elle n’encombre pas les bacs ; son précédent album* remonte à il y a plus de sept ans. Ensuite parce qu’elle est de celles, de ceux qui hissent la chanson à son sommet. Je tiens d’un de ses amis, Rémo Gary, cette jolie formule : « Il faut toujours mettre la barre haute ; il n’y a que les imbéciles qui passent en dessous ». Véronique Pestel met la barre haute, très haute. Et une nouvelle fois s’en tire avec brio, par la beauté et l’intelligence de son verbe, de ses vers. Des siens, de ceux de ses invités, chaque fois différents : ici Colette, Louis Aragon et Philippe Noireaut.

LADY SIR

L'Express - Rachida Brakni revient à la musique et trouve sa voix

Comédienne, réalisatrice, chanteuse, Rachida Brakni est une touche-à-tout au parler cash et au talent sûr. Elle sort un album avec Gaëtan Roussel, Accidentally Yours, sous le nom de Lady Sir.

Le soleil projette une lumière chaude sur les murs de la brasserie, place de la Nation, à Paris, où Rachida Brakni a donné rendez-vous. L'actrice se méfie néanmoins de la fraîcheur, elle garde autour du cou une écharpe en laine couleur crème que caressent ses doigts agiles et gracieux. Elle porte un pantalon noir et une veste grise cintrée, sa silhouette longiligne lui donne une classe naturelle. Une silhouette que, depuis toujours, elle cultive grâce au sport.  

EDDY DE PRETTO

Printemps de Bourges : les territoires intranquilles d’Eddy de Pretto

Entre slam et chanson française, le Parisien de 24 ans a remporté le Prix des Inouïs, la section de découvertes du festival.

Depuis quelques années, le rituel des « découvertes du Printemps de Bourges » s’est rebaptisé Les Inouïs. A peu de choses près, le principe est resté le même. Mandatées par le festival, des antennes régionales sélectionnent et programment des espoirs du rock, du hip-hop, de l’électro, de la chanson…

DIOD

Claude Févre - Le duo Diod, entre tradition et innovation

Il faut décidément s’y faire… la chanson est une aventurière, une canaille, une maraude. Elle s’en va chiner partout, elle pille à l’envi  partout où l’on fait du son, de la musique. C’est sa force. Elle se moque des codes, s’amuse constamment à s’en affranchir, toujours un pas de côté. « Plonger au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau  » écrivait Baudelaire, défenseur de la modernité en son siècle.

Aude Bouttard et Emilie Cadiou nous le démontrent dans leur duo tout neuf, expérimental devrions-nous dire.  Elles ont nommé leur projet « Diod », un nom qui évoquerait plutôt un composant, un circuit électronique… Rien de bien poétique si l’on ne découvrait que sans le E final, c’est l’addition d’une syllabe d’un nom à celle d’un prénom, quelque chose comme « Emilie CaDIODe Bouttard »… Alambiqué tout ça ? Non, c‘est un jeu, un clin d’œil aux nouvelles technologies. Une façon aussi de lever le voile sur le projet : en grec ancien « di » deux-double et  « odos », route. Un duo qui va de la tradition à la modernité.

TIM DUP

France 3 - Le Printemps de Bourges : Tim Dup se plie à l'interview express

Nous avons rencontré Tim Dup, le jeune interprète de TER Centre, au Printemps de Bourges. Mardi 18 avril, il assurait la première partie du concert de Renaud.

La vingtaine, Tim Dup est auteur-compositeur-interprète. En 2016, il a sorti un premier EP (mini-album NDLR) intitulé Vers les ourses polaires.

Dans ce disque, il propose une chanson originale : TER Centre. Ce titre, il l'a composé d'une traite lors d'un voyage en train entre Paris et Rambouillet (sa ville d'origine), dans un train express régional. Une chanson réaliste sur ce que vivent au quotidien les habitants qui partent d'Eure-et-Loir pour rejoindre la capitale.

MAURICE FANON

J'ai la mémoire qui chante : Maurice Fanon Maurice

Fanon est un chanteur français né en 1929 et mort en 1991. Il a été chanté par les plus grands, dont Juliette Greco qui lui consacra un album complet en 1972. Ancien professeur d’anglais, notamment au Lycée Buffon, il débute à la fin des années 1950 et rencontre sa future femme Pia Colombo. En 1963, Pia Colombo et Maurice Fanon divorcent. Il écrit à ce moment là l’un de ses titres les plus connus L’écharpe. Titre fétiche qui sort en 1963 et lui vaudra le convoité prix de l’Académie Charles-Cros.La chanson sera reprise par Pia Colombo, Cora Vaucaire, Hervé Vilard et plus récemment par la chanteuse française Robert sur son album Princesse de rien (1997).

Un site pour Maurice Fanon

PIA COLOMBO

J'ai la mémoire qui chante - Un soir de mai

Dans le dernier article, nous avons évoqué la carrière de Maurice Fanon et mentionné le nom de la chanteuse Pia Colombo qui fut sa compagne. Quelle voix extraordinaire elle avait cette Pia Colombo.

Pia Colombo était une voix populaire de la rive gauche dont on a comparé parfois, à juste titre,  la fibre à celle d’Édith Piaf mais son répertoire cérébral et engagé, la porté vers un public plus « intellectuel » qui la sans doute éloigné du grand public.

DALIDA

RFI - Pourquoi toujours Dalida…

Trente ans après sa mort, la créatrice de Bambino reste une immense vedette, notamment célébrée par une exposition au Musée Galliera à Paris. Il est vrai que ce n’est pas seulement la vie et l'œuvre de Dalida qui habitent notre mémoire collective…

BERGAME

Nos Enchanteurs - Bergame déploie ses ailes

Bergame (Vincent Salvi), auteur, compositeur, interprète : si [s]on nom est personne, il n’est ni d’ailleurs ni d’avant : « Demande-moi qui je suis et d’où je viens, je suis l’antihéros de ton quotidien ». S’il a abandonné son message engagé en forme de clip folk-rock vintage (Le meilleur des mondes) et son nom d’avant, Maltosh, il n’en est pas moins toujours lui-même. Encore plus lui-même, dirait-on, dans une version dépouillée, en solo, ou piano guitares voix. Certes le prof d’histoire-géo qu’il est aussi s’est toujours intéressé aux subtilités des sentiments, à la famille, à l’humain. Mais, adieu violon, guitares, batterie et accordéon, place à une atmosphère épurée. Comme dans Je ne suis que moi (2010), le voici qui plonge au cœur de l’intime. Même sa voix prend de la hauteur.

NO MAN'S LOUISE

Nos Enchanteurs - No man’s Louise, au vent de la Terre

.... Aux battements de l’accordéon répond le violoncelle, clapé du plat de la main, pincé, quand elle scande ses mots de rage et de liberté, de terre et de rivières, de mer et d’embruns, dans cette vallée lointaine où Les enfants de la plaine ont laissé leur nom. En ces temps de commémoration on peut imaginer quelque chemin de dames ou autres lieux où tant de jeunes printemps ont perdu la vie.

Mais jamais Caroline ne nous impose de sens, elle nous laisse libre d’interpréter ses contes de la folie des Hommes, comme cette fable dramatique sur la Rue Paradis de Marseille, où se perd une femme, ou ces Marais salants symbolisant la vieillesse.

samedi, 06 mai 2017

Lady Sir - Le temps passe (LIVE) Le Grand Studio RTL

Dalida, Bambino (INA, 1957)

Sur la scène de Bobino, DALIDA chante "Bambino". Il s'agit de sa première télévision.

Pia Colombo - L'écharpe (de Maurice Fanon)