Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Indochine "Le troisième sexe" | Page d'accueil | Jeanne Balibar : "J'ai essayé d'approcher Barbara par la musique" »

lundi, 18 septembre 2017

Blog Mediaprt - Les salles de musiques actuelles en plein naufrage

Dans les Yvelines, le rythme du démantèlement des structures de musique actuelles s'accélère. Alors que le CAC George Brassens de Mantes-la-Jolie est déjà condamné, c'est tout un tissu associatif qui se meurt. Etat des lieux d'un phénomène qui, en vérité, est national.....
 
Outre la SMAC de St Germain-en-Laye toujours bien relativement soutenue, le secteur des musiques actuelles est en train de couler, bien au-delà des Yvelines. Le phénomène est national, de Mains d'Oeuvres à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) jusqu'à la Coopérative Culturelle Akwaba dans le Vaucluse. Des salles qui tentent en cette rentrée de redresser le cap. "J'ai la chance de bouger beaucoup sur l'ensemble du territoire national. Tout n'est pas comme ici. Il y a des réalités différentes dans des territoires où il y a une bonne entente avec les élus pour développer des projets. Ce que je ne supporte pas, c'est l'idéologie dominante larvée qui construit un modèle de société assez abominable, avec la disparition du bien commun, de la dimension collective. C'est la compétition, c'est le Macronisme", peste Thierry Duval.
 
Lire la suite
______________
______________

08:30 Publié dans | Lien permanent