Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Georges Chelon, La belle endormie (Charlie) | Page d'accueil | Zaza Fournier & Roland Romanelli - Un air d'accordéon (Accordéons-nous) »

jeudi, 03 août 2017

Claude Févre - Barjac m’en Chante 2017 – B. comme Fontaine et Véronique Pestel, Faire autrement…

Il arrive qu’un spectacle, qu’un concert, voire deux nous transportent très au-delà du divertissement. Les concerts de ce soir sont de ceux-là. De ceux qui  donnent un sens à la vie, à ses paradoxes. A  son ombre, à sa lumière.

Les artistes sont nos miroirs et nos lanternes. Sans eux où irions-nous, misérables funambules sur le fil de nos existences ? « Fragiles et debout » chante une jeune Julie…

On le sait tous, l’homme est fou, écrit Claude Nougaro au bout de sa mouvementée, « une vie de vertes et de pas mûres »… Comment faire alors ? Comment poursuivre sa route, atteindre ce jardin « d’odeurs comme en avaient les fleurs / Que l’on avait cru disparues »… Comment gagner l’espérance pour demain ?

Aussi éloignés que peuvent paraître les univers de Brigitte Fontaine et de Véronique Pestel, ils affrontent pourtant ce même dilemme existentiel. D’ailleurs ce soir c’est avec Jacques Prévert, avec le poème enregistré par Hervé Suhubiette et Lucas Lemauff que tout commence.

Lire la suite
___________________
___________________

14:48 Publié dans | Lien permanent