Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avignon Off 2017 en chansons - VIDÉ'OFF : J'vous ai apporté des bonbons - THÉÂTRE DES LILAS #OFF17 | Page d'accueil | Barbara - Reportage "Madame" (Théâtre 1970) »

dimanche, 23 juillet 2017

Nos Enchanteurs - Avignon Off 2017. Hildebrandt, le cœur d’un homme

.... Et puis l’autre versant de Wilfried, la force masculine, animale, qu’il assume : « Je pue un peu, moi, je sue, je sens moi, l’animal », apparaît dans une instrumentation plus lourde, rythmée, entêtante, nous ancrant dans le sol : « La vie c’est les animals », où les chœurs de ses musiciens font merveille. Le physique est épais, viril, yeux francs, barbe et moustache légères, costume brun, sous les lumières rouge et or. Pour mon sixième concert de la journée, cette force qui apparaît tant dans sa musique que dans son inspiration et sa personne toute entière est bienvenue pour me réveiller !

Lire la suite
____________________
____________________

09:09 Publié dans | Lien permanent