Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'album du jour : Octave Noir, Néon | Page d'accueil | Octave Noire - Un Nouveau Monde »

mardi, 04 avril 2017

Libé - Octave noire : emphase intime

La chanson électronique française est un micro domaine de casse-cou dont la simple évocation crispe les tympans de certain. Si quelques-uns s’en sortent bien, souvent en jouant l’intime et le minimalisme - on se souvient notamment de Mohini Geisweiller -, le compositeur Octave noire réussit, lui, l’exploit d’arriver à ses fins en allant dans le sens opposé, celui, si risqué, d’un grandiose éhonté. Des chansons de facture plutôt conventionnelle pour la plupart, composées principalement au piano, enrichies de kilomètres d’arrangements, aussi bien électroniques que plus classiques (les violons ne sont pas toujours discrets). Evitant l’épuisement par overdose d’emphase, le premier album d’Octave noire, Néon, sait varier les ambiances pour garder l’attention.

Lire la suite
__________________
__________________

11:28 Publié dans | Lien permanent