Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le clip de la fin de semaine : Robi - L'éternité | Page d'accueil | Le concert de la fin de semaine : Claude Nougaro le 27 juin 2001 au Théatre des Champs-Elysées »

samedi, 07 février 2015

L'actualité de la chanson française du 2 au 8 février (mise à jour)

Le concert de la fin de semaine : Claude Nougaro le 27 juin 2001 au Théatre des Champs-Elysées

Le clip de la fin de semaine  : Robi - L'éternité

Le clip de la semaine : Yoanna - Voici venu

Les vidéos de la fin de semaine : Discorama, la célèbre émission de Denise Glaser à l'ORTF de 1959 à 1975.

Les vidéos de la semaine : La selection du Prix Georges Moustaki 2015 avec ce mardi Laurie Darmon, mercredi Garner, jeudi avec Baptiste W. Hamon et vendredi avec Armelle Dumoulin

A la une

Télérama - Véronique Sanson a-t-elle réussi son retour ?

A l'Olympia jusqu'au 13 février, puis en tournée, Véronique Sanson chante ses “années américaines”. Nous y étions.

7 et 8 février

Nos Enchanteurs - Détours de Chant 2015. Jérémie Bossone enfin prêt pour l’envol!

Il fallait l’avoir entendu souvent seul, depuis au moins sept ans, avec sa guitare acoustique, comme au printemps dernier sur la scène de musiques actuelles d’Art’cade en Ariège ; il fallait être là cette semaine aux apéros concerts du Grand Rond deux soirs de suite pour s’interroger sur ce qui peut restreindre l’élan d’un artiste tel que Jérémie Bossone. Son nouvel album Gloires sort enfin en février après des mois d’attente, quitte à être enfin distribué quand ces chansons là perdent sûrement de leur pertinence aux yeux de l’artiste lui-même. Car auteur, il l’est, Jérémie, compositeur aussi. Et nous le devinons impatient d’ouvrir une nouvelle page du livre.

Hexagone - Jérémie Bossone – Décomplexe

Sur les planches du forum Léo Ferré, le 16 janvier dernier, j’ai découvert un animal des plus singuliers et déconcertants. Jérémie Bossone venait présenter son premier album sur le point de sortir. Un album intitulé Gloires, bien nommé, comme autant de succès à venir. On le souhaite.

Nos Enchanteurs - Détours de Chant 2015. Faut que ça pousse !

Samedi 31 janvier, journée et soirée dédiées aux découvertes, Le Bijou, Toulouse,

Un jardinier aux doigts verts, un jardinier talentueux veille sur la terre fertile de Midi-Pyrénées, semant ses graines qui régulièrement donnent de jolies pousses ! Ce festival hivernal se charge de nous exhiber quelques rejetons de l’année écoulée. Le public averti du Bijou ne s’y trompe pas. Il répond présent et c’est aussi devenu un rendez-vous pour quelques programmateurs. Voilà donc un moment que l’on ne saurait manquer et l’on s’en réjouit par avance même si cinq concerts dans la journée ce n’est pas rien, surtout quand, au passage, on prend le risque de la déception. C’est le jeu !

Culturebox - Alain Chamfort : un nouvel album "pop et mélodique" le 13 avril

Alain Chamfort publiera le 13 avril un nouvel album résolument pop et mélodique, annoncé par un single particulièrement dansant, "Joy", qui emmène le chanteur sur les dancefloors.

Télérama - Claire Diterzi se livre aux Bouffes du Nord, entre musique, récit et vidéo

Aux Bouffes du Nord jusqu'au 14 février, Claire Diterzi s'apprête à publier un disque, un journal de création, et une série de vidéos.

La Tribune de Genève - A 85 ans, Régine va repartir en tournée

La dernière tournée de l'artiste française remonte à 1969, avec Gilbert Bécaud. Elle annonce des concerts d'octobre 2015 à juillet 2016.

Hexagone - Clément Bertrand – Le déménagement

Voici le premier extrait de l’album Peau Bleue, de Clément Bertrand, qui paraitra au printemps prochain. Un EP 4 titres devrait être dispo très prochainement. Ce premier extrait donc, sur un très beau clip de Ewa Brykalska tourné sur l’île d’Yeu, s’intitule Le Déménagement.

Télérama - Liz Cherhal, Les Survivantes

C'est plutôt à Michèle Bernard ou à Amélie-les-Crayons que l'on songe en l'entendant. Textes descriptifs, narratifs, sensibles et chant délicat... qui auraient mérité des arrangements davantage dans l'air du temps. Malgré tout, comme le premier, ce deuxième disque solo comporte quelques très jolis titres — à commencer par le premier extrait, Les Heures en or, histoire d'amour impossible.

6 février

Nos Enchanteurs - La Rue Ketanou, un Olympia pour eux tout seuls…

Arrivé bien en avance afin de bouquiner un peu au chaud, je m’installe au balcon de l’illustre salle de l’Olympia et me plonge dans mon chouchou littéraire du moment (pour info, et puisque vous insistez, le délicieux Pygmy de l’iconoclaste Chuck Palahniuk….). L’oreille à peine distraite par la musique passant en fond sonore, je pense à vous, chers Enlecteurs, et note à la volée quelques noms reconnus, petit instantané d’une certaine chanson, à un certain moment, à un certain endroit : Bashung, Emily Loizeau, Philippe Katerine, Sanseverino. Voilà qui prépare à merveille les esgourdes dégourdies à fêter dignement les 15 ans de carrière de ce groupe éminemment sympathique. Oui, décidément, ce truc est à nous !

Nos Enchanteurs - Détours de chant 2015. Des fourmis dans les mains : uppercut en plein cœur

Jeudi 29 janvier 2015, Camille Durieux (piano, chœur) Corentin Quemener (batterie, chœur) Laurent Fellot (textes, composition, contrebasse, basse, voix), Jérôme Rio (sonorisation), Le Bijou, Toulouse,

 On est littéralement sonné, groggy, étourdi, là, sur le trottoir mouillé en retrouvant la ville, le froid, la pluie. C’est « alerte orange » sur Toulouse et sa région. Et c’est alerte, à ce moment précis, dans les têtes où résonnent encore des voix venues d’ailleurs. A vous dire vrai on ne sait plus bien où l’on est en quittant le navire – enfin, entendez le Bijou – qui pour un troisième soir accueillait le trio Des fourmis dans les mains.

Nos Enchanteurs - Avec Pierre Lebelâge, autour de « Babel »

Il me raconte des histoires, celles de la vie qui va, parfois en zig zag, parfois en carambolages, et j’ai toujours aimé les histoires, mon côté midinette sans doute, (très intérieur) même quand le sucré-salé laisse passer des notes plus poivrées, avec une touche d’amertume pour rehausser les saveurs. Les histoires et les contes d’avant le temps des guimauves aseptisées par le politiquement correct, c’était parfois lourd de sens, pas toujours bien perçu, mais à la longue, ça fait son effet.

Nos Enchanteurs - Détours de Chant 2015. Tous debout pour Manu et ses galuriens !

Mercredi 28 janvier, Manu Galure en quartet, au Bikini (Toulouse),

On ne voudrait surtout pas vous faire attendre ! On sait votre impatience à lire dans votre quotidien ce que nous avons vécu hier soir au deuxième jour du festival toulousain de la Chanson. Du moins, c’est tellement plaisant d’y croire !

C'est déjà ça - Fabien Boeuf monte sur le ring

Des chansons, un groupe, un spectacle puis finalement et heureusement un disque: le projet "Dans les cordes", du violon à la guitare, du violoncelle aux cordes vocales, nous ramène un Fabien Boeuf au sommet, entre mélodies douces-amères et textes ciselés. Et vice-versa.

5 février

Hexagone - Le Prince Miiaou à la Gaîté Lyrique – « Elle est habitée… »

.... Non, Elisa et son Prince n’habitent pas une tour, mais vivent à l’horizontale à la campagne… le Prince, les chats, mais de quoi me parle-t-elle te dis-tu ? Rappelle-toi!, j’ai déjà évoqué le royaume du Chat et de Maud-Elisa alias le Prince Miiaou. Je t’avais dit qu’il était une fois une princesse qui perdait des « œils », qui avait souci d’équilibre entre le gauche et le droit… dépossession, fragmentation corporelle… ne m’étaient pas étrangers ces problèmes d’organes et d’hémisphères… J’ai deux yeux, ma p’tite chanson de cœur, la seule en français (enfin, je croyais), tous les autres titres en anglais… j’avais donc écouté les 2 derniers albums… j’aimais bien mais je n’étais pas conquise, il me manquait quelque chose… j’avais regardé les sessions live qui m’avaient beaucoup plus touchées que les albums studio alors je me suis dit que le chaînon manquant pour vraiment entendre le Prince était peut-être le live…

C'est déjà ça - Il y a cinq ans déjà

Le 13 mars 2010, Jean Ferrat disparaissait à l'aube de ses 80 ans. Cinq ans plus tard, le crooner rouge est repris par une quinzaine d'artistes sur un album-hommage: "Des airs de liberté". Sortie le 2 mars.

4 février

Double Note - Mademoiselle K : « Mon fantasme est d’aller torse nu sur scène »

Mademoiselle K – Quatre ans après Jouer dehors, la chanteuse revient avec Hungry Dirty Baby. Un album punk-rock balancé à l’instinct, autoproduit et entièrement interprété en anglais. Une première et une réussite pour Mademoiselle K, qui à la Cigale fin janvier promet un concert brûlant.

Double Note - La révolution Soviet Suprem, entre faux-cils et marteau

Soviet Suprem – Porté par le succès de son premier album, l’ Internationale, le groupe militaro-punk met le feu partout où il se produit. Un cocktail musical aux accents politiques burlesques emmené par les musiciens R. Wan et Toma Feterman, alias Sylvester Staline et John Lénine.

RFI - Vianney, l'optimiste idéaliste, Premier album, Idées blanches

Il a de la suite dans les idées ce jeune garçon de 23 ans. Encore scolarisé l'an dernier et débarqué de nulle part, Vianney n'a pourtant pas manqué de se faire remarquer avec un premier disque, Idées blanches, qui a la sincérité du cœur. Le voilà même nommé aux Victoires de la musique.

3 février

Le blog de Norbert Gabriel - Vivre ou survivre, tranches de vies

454 sans-abris morts en 2013 en France, dont 15 enfants

..... Quel regard sur le clodi-clodo SDF, sans abri, le squatter des bancs publics, bancs qu'on encercle de grilles ou qu'on équipe de clous rétractables moyennant finance pour éviter que des mal vêtus, mal lavés ne polluent le paysage de leur misère visible ? Cachez ces pauvres qui désobligent le regard des braves gens trop sensibles... et puis il y a des enfants qui pourraient voir ces horreurs, des pauvres qu'ont même pas la décence de se cacher sous les ponts.

Nos Enchanteurs - Philippe Guillard, l’impétueux chanteur

Philippe Guillard, 24 janvier 2015, Le Deux-pièces-cuisine au Blanc-Mesnil,

 « Contre le regret et le remord / Je reviens… » D’évidence Guillard nous revient. La précédente fois, c’était déjà en cette salle du Blanc-Mesnil : il y éructait Léo, nous laissant comme deux ronds de flan. Déférence. A présent déferré, comme un cheval plus fou encore, c’est son répertoire en propre qu’il vient nous présenter.

Nos Enchanteurs - Pierre Margot : lui demander la lune !

.... Malgré ses longueurs, le « Grand chambellan de la lune » qu’est Pierre Margot peut être satisfait de ce plateau d’exception, de cette soirée dont la recette est versée au D.A.L. (association Droit au logement) et dont les bénéficiaires seront ceux qui, été comme hiver, dorment sous la lune en y rêvant d’un toit. Nous, on y a vu de belles choses. C’est du commerce équitable où tout le monde repart content.

2 février

 
«Si, au cours d'un dîner, quelqu'un met Vincent Delerm, il se prend une assiette dans la gueule.» Mais de qui peut donc venir pareille vacherie qui, soit dit en passant, n'offenserait personne si elle visait Michel Sardou ou Didier Barbelivien? De Benjamin Biolay? Perdu. D'un Auvergnat bien sûr portant le nom de Murat et dont, depuis quelques lustres, le doux visage respire la franchise nette et brutale. «Pour un bon mot, je suis prêt à déclencher une guerre mondiale!» aurait-il d'ailleurs déclaré. Un petit livre de Sébastien Bataille, «Coups de tête» (200 pages, dont 110 de biographie, 30 consacrées à l'abondante discographie du chanteur et 50 à ses «meilleures» saillies), révèle qu'à la fin des années 90, Jean-Louis Murat, piqué par le service promotionnel de sa maison de disque qui lui expliquait son peu d'écho médiatique par le caractère trop lisse de ses interviews, aurait décidé que - puisqu'il faut assurer le show, autant y aller franco!
 
 
..... Bien avant l’arrivée du public, c’est ici fourmilière. Patrick Engel (oui, celui entre autres de NosEnchanteurs) y inaugure tout à l’heure ses Dimanchanteurs qui se tiendront de façon aléatoire (prochaine date le 22 mars). On fait les balances entre deux plombs qui pètent. On coupe le chauffage pour donner un peu de chance à la fée électricité. On alterne le chaud et le froid. Je suis en avance et Sarcloret me fait visiter l’impressionnant chantier, cette ancienne mosquée de fait laïcisée. Y’a du Charlie dans l’esprit, en suspension dans l’action. Tout à l’heure, malgré la superstition du vert sur scène, Engel brandira la une de l’irresponsable et indispensable hebdo.

RFI - Moriarty à la Philharmoni, Epitaph, pour un nouveau voyage

Samedi 24 et dimanche 25 janvier, la bande folk-blues Moriarty a investi la Philharmonie, pour présenter les chansons qui tisseront leur prochain album, Epitaph, à paraître le 30 mars prochain. Sur scène, le groupe a confirmé ses talents, son don pour les histoires, son goût pour le blues, et l’humour. Devant une foule compacte, ses membres ont donné corps à leurs nouvelles créations. L'occasion aussi de donner la parole à Vincent Anglade, programmateur "jazz et musiques actuelles" à la Philharmonie, la nouvelle salle parisienne inaugurée le 14 janvier dernier.

Nos Enchanteurs - Mischler, l’air du temps, le temps de Dimey

Valérie Mischler, 23 janvier, Le Connétable à Paris,

 C’est une cave voûtée qui porte le poids de ses siècles, température idéale pour conserver les corps et le pinard : il aurait aimé, l’ami Dimey. Dans l’après-midi le froid de l’hiver a gagné la capitale, s’est imposé jusque dans cette salle du Connétable. Ça donne la chair de poule à la chanteuse que seul un bout de tissu et les dentelles et résilles de ses dessous habillent : dieu que les frissons sont élégants sur l’épiderme de la Mischler… Deux trois chansons, pas mal de vers, pour se réchauffer aux rares projecteurs. Pour nous, ça tourbillonne déjà, ça virevolte, ça pleure et ça rit, ça sent la vie.

Mais qu'est ce qu'on nous chante ? Des chansons sur échasses

.... Extraits de titres figurant sur l'album L'INSOLITUDE d'Andoni Iturrioz sorti chez J'ai vécu les étoiles et dont le beau livret est illustré par six peintures d'Andoni Guiresse Dupérou. Arrangées par Bertrand Louis, certaines musiques de ce disque à l'épaisseur étonnante rappellent quelques mélopées qui marquèrent d'un foulard rouge toute une génération. Probablement la raison pour laquelle ce berger basque en reprenant Déserteur pour le site «Tatatssin.com» donnait l'agréable impression de remonter le temps à la recherche d'un Renaud perdu.

Nos Enchanteurs - Reprises de Ferrat : tant qu’il y aura du fric à se faire…

Rien ne se perd, tout se recycle. Des gigantesques containers de vers que sont les majors sortent des disques de reprises à tour de bras. Un petit toilettage (adaptation pas bien farouche, orchestration minimale, pas mal de com’) et voici voilà chaque fois dix à quinze titres à nouveau propres à la consommation, comme s’ils étaient neufs. On frise l’indigestion, la nausée.

 

23:43 Publié dans | Lien permanent