Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 juin 2020

Le concert de la fin de semaine : Julie Lagarrigue & Emmanuel Commenges en concert à la maison

Live facebook remplaçant le concert prévu en coplateau avec Emmanuel Commenges au Lieu Sans Nom (Bordeaux) le 11.06.20.
avec Ziad Ben Youssef au oud
JUlie Lagarrigue chant guitare
Anthony Martin Guitare banjo
Emmanuel Commenges chant piano sax
Patrick Lafrance prise de son et vidéo
Emmanuel Labails, l'homme mystère

dimanche, 07 juin 2020

L'album de la fin de semaine : Julie Lagarrigue, Amours socières

samedi, 02 mai 2020

Mon mec est un scientifique - Julie Lagarrigue // Bienvenue #11

Bienvenue 2.0 - Mobilisation pour les réfugiés du 03 au 19 Avril 2020 sur le web

lundi, 25 novembre 2019

« Je parle comme je pense » Julie Lagarrigue

Le doigt dans l'oeil - Julie Lagarrigue seule en scène : double ration de poésie au théâtre Le Levain de Bègles (33)

Vendredi 4 et Samedi 5 octobre, c’est dans l’antre merveilleux d’Attila et Marie-Laure Piroth [ici], qui depuis qu’ils ont ouvert ce lieu de spectacle, dans une ancienne boulangerie de Bègles (33), œuvrent au soutien des artistes, conviant un public curieux de découvertes et amateur de cultures alternatives à venir écouter respirer la musique, assister à des pièces de théâtre ou participer à des ateliers, que Julie Lagarrigue donnait rendez-vous au public girondin pour un récital intimiste des chansons de son album à sortir sous peu:  « Amours sorcières ». C’est toujours dans une ambiance chaleureuse que le Théâtre Le Levain se met en quatre pour faire vivre l’accès à l’art et à la culture, réanimer la vie de quartier, et régaler les amateurs, autant de nourritures émotionnelles et spirituelles que gastronomiques au bar du théâtre. Il est de ces endroits où on se sent heureux d’arriver, confiant de la garantie d’y croiser des retrouvailles, d’y nouer de belle rencontres, et d’en ressortir quelques heures après enrichis moralement, quoi que délesté de quelques larmes et sourires restés hanter les lieux.

Lire la suite
__________________
__________________