Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 22 février 2020

JEAN MICHEL PITON chante BERNARD DIMEY : "Les pieds devant" (Vaison, 20ème Festival Brassens, 2016)

L'album de la fin de semaine : Graeme Allwright, L'Olympia 1973

Jérémie Bossone - Spirale

Jérémie Bossone - SPIRALE (paroles et musique Jérémie Bossone)
Accompagné par Benjamin Bossone.
En concert au 10ème Festival Léo Ferré à Gourdon-en-Quercy le 16 juillet 2019

Nos Enchanteurs - Jérémie Bossone, le héros magnifique

18 janvier 2020, le Petit Duc, Aix en Provence, co-plateau avec All.b

Je me suis toujours demandée l’effet que pouvait produire Bossone à la première rencontre sur scène, alors qu’on n’a jamais rien vu ni écouté de lui. Ce qui est le cas de beaucoup dans cette salle du midi où peu le connaissent. Peut-être un état de sidération, la passion ou le rejet, tant l’artiste est loin des produits formatés dont on nous lessive les oreilles. M’attendant à le voir en duo avec son frère Benjamin, une crainte s’est emparée de moi un instant. Bien vite dissipée dès qu’il a eu commencé. Jérémie Bossone, seul au milieu de son rond de lumière, droit, tendu derrière sa guitare taguée, avec cette voix à nulle autre pareille, tantôt douce, tantôt âpre, grimpant dans les hauteurs, occupe d’emblée toute la scène. Même immobile, la tension, la vibration qui en émane, les expressions de son visage sont déjà mouvement. La présence physique et musicale d’un Jagger, d’un Bowie, qui auraient lu tout Villon, Cervantes, Rimbaud, Brassens ou Ferré… Mixé à la moulinette du manga ou du jeu vidéo. La salle reste bouche bée, suspendue à ses lèvres. Sa guitare acoustique lui est orchestre de rock.

Lire la suite
__________________
__________________