Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dee Dee Bridgewater et Didier Lockwood | Page d'accueil | Mélodie à personne, Daphné »

lundi, 19 février 2018

Hexagone - Emily Loizeau – Doux voyage en eaux troubles

La petite ville de Tournefeuille, en banlieue de Toulouse, se fait régulièrement remarquer par son offre culturelle aussi éclectique que qualitative. Pour le festival Détours de chant, elle accueillait notamment Emily Loizeau. Retour sur une soirée toute en poésie à l’Escale.

La salle de spectacle est pleine à craquer. Le public, un mélange d’inconditionnels du festival Détours de chant, qui n’auraient manqué pour rien au monde la rencontre avec Emily Loizeau, et des Tournefeuillais abonnés à leur salle préférée. Devant moi, une fillette d’une petite dizaine d’années toute excitée, et aux premiers rangs, des spectateurs d’au moins sept fois l’âge de la jeune fille.

Lire la suite
__________________
__________________

08:30 Publié dans | Lien permanent