Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« ELLE LIVE #29 : Tim Dup chante à la rédaction | Page d'accueil | Oldelaf - Les mains froides »

vendredi, 01 décembre 2017

C'est déjà ça - L'oiseau sur la branche

Camille Hardouin, ex-demoiselle inconnue, était hier en concert à l'Entrepôt du Haillan. Une conteuse qui chante, entre confessions, chroniques et incantations solaires.

Elle attaque par "Mille bouches", appel à l'amour, à l'autre qui serait plein, qui ne serait qu'un. Le titre de son premier album, sorti il y a sept mois, jour pour jour. Le printemps a fait place à l'automne, mais Camille Hardouin reste un doux soleil en forme de fille. Tantôt brûlant, tantôt caressant, ses ombres tournoyant. Celle qui était une Demoiselle inconnue a tombé le dernier masque, le dernier voile: Camille Hardouin s'avance.

"Au bord", "Le géant"... La perspective d'un rendez-vous qui chamboule tout. L'anglais qui se glisse dans le français, le rire qui se mêle aux larmes, une plainte entre deux chuchotements. Les mélodies s'habillent d'un folk voyageur, world ou bluesy. Une louve inquiétante et séduisante, un "endroit qui n'existe pas": Hardouin oscille entre les petits riens qui font tout, et des échappées quasi-chamaniques.

Lire la suite
_________________
_________________

11:52 Publié dans | Lien permanent