Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'actualité de la chanson française du 26 mai au 1er juin | Page d'accueil | L'album de la semaine : Camille Hardouin, Mille bouches »

lundi, 05 juin 2017

RFI - R.Wan, paisible pirate du rap

Un artiste multicarte, tel est R.Wan, titulaire à ce jour de trois formations : le groupe Java et son rap musette, le collectif Soviet Suprem et son délirant balkanisme – et enfin lui tout seul. C’est à ce titre qu’il vient de sortir Curling, bel album lui aussi multicartes qui, d’atmosphère en atmosphère, nous emmène jusqu’aux réjouissants Berbère et Faites l’amour, c’est la guerre. Joyeuse rencontre.

"J’ai baigné dans la politique dès mon enfance, lance R.Wan. Mais je ne supporte pas la musique militante. Voir un artiste qui s’acoquine avec un parti signifie, pour moi, le début de sa fin… Je préfère le rôle du clown, que nous assumons avec Soviet Suprem : c’est celui qui donne la plus grande liberté possible pour être vraiment politique…"

Lire la suite
_________________
_________________

09:31 Publié dans | Lien permanent