Web Statistics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Radio Elvis Voyage Voyage | Page d'accueil | Jean-Claude Barens : Ne lâchons rien. Et même mieux, osons ! »

mardi, 27 décembre 2016

L'actualité de la chanson du 16 au 22 décembre

En vidéo jusqu'à début janvier avec Gilbert Bécaud, Feu! Chatterton et Radio Elvis

L'album de la semaine - La Maison Tellier, Avalanche

Le clip de la semaine : Renaud - Les mots

A LA UNE : GIBERT BECAUD

Culturebox - Gilbert Bécaud : un coffret et un documentaire pour les 15 ans de sa disparition

"Monsieur 100 000 volts" nous a quittés il y a 15 ans jour pour jour. A cette occasion, sa fille Emily a fait réaliser un coffret de 20 CD intitulé "Gilbert Bécaud : Anthologie 1953-2002". Elle brosse également son portrait dans un documentaire, "Bécaud, mon père" réalisé par Marie-France Brière et diffusé le 27 décembre sur France 3.

Nos Enchanteurs - Rendez son cinquième B à Gilbert Bécaud

Ça fait quinze ans déjà que Gilbert Bécaud nous a quittés, et on ne voit toujours pas la fin de son purgatoire. Pourtant il ne le mérite pas, lui qui s’est confié à Dieu (Je t’appartiens, repris par Elvis Presley, Bob Dylan, Nina Simone avec Let it be me), qui a chanté le gospel en s’élevant contre le racisme, prenant partie pour l’Indien, l’étranger, qui a aimé, qui a cultivé sa terre promise…

FISHBACH

Rolling Stone - Fishbach, la nouvelle Jeanne Mas

Fishbach a été révélée il y a environ un an. Depuis, la chanteuse s’impose comme l’une des révélations de l’année
Fishbach, c’est la chanteuse qui monte, à la voix magnifique et à l’aura inoubliable. Avec « A ta merci », la chanteuse française sort un nouveau single en forme de ballade magique. Révélée avec l’excellent « Mortel », Fishbach s’est construit une véritable renommée autour de sa voix si originale. Originaire des Ardennes, la jeune femme est désormais l’un des plus beaux espoirs de la chanson française et devrait sortir en 2017 l’un des plus beaux albums du début de l’année.

Télérama - Fishbach secoue les Trans Musicales

Après Gaëtan Roussel, Stromae ou Jeanne Added, c'est à Fishbach que les Trans Musicales de Rennes ont confié leur création annuelle. Vitrine inespérée pour cette jeune femme de 25 ans à l'univers ténébreux, qui n'a pas encore sorti d'album, mais qui était déjà le « pari chanson » de Télérama à la rentrée dernière... La première du spectacle avait lieu hier soir. Pari gagné ?

Les Inrocks - Avec le sublime “A ta merci”, Fishbach s’impose un peu plus comme la relève de la chanson française

Une ballade dramatique de toute beauté qui annonce l’un des albums français les plus importants du début d’année prochaine.

VASCA

Nos Enchanteurs - Jean Vasca, 1940-2016

Il est mort la nuit dernière, en dormant… Depuis l’annonce des prochaines festivités de Barjac m’en chante, nous étions nombreux à l’attendre, dans ce que l’on savait être son ultime rendez-vous, lui le local de l’étape qui n’avait pas remis les pieds à ce festival, depuis… depuis longtemps. Il en fut pourtant le créateur et s’apprêtait, pour deux séances, à y revenir, discrètement, comme un cadeau, après avoir fait ses adieux discographiques il y a quelques mois, avec Saluts !.

Midi Libre - Rivières : l'intégrale de l'œuvre de Jean Vasca est sortie

Jean Vasca, l'un des derniers grands poètes de notre époque, vient de sortir un ouvrage complet de son œuvre : poèmes et chansons. Plus de 250 poèmes et près de 400 chansons sont publiés dans ce livre de 640 pages, tout en élégance, intitulé "La concordance des chants, poèmes et chansons 1964-2014."

VERONIQUE PESTEL

Claude Févre - Véronique Pestel, « une histoire de nous »

Commençons par la pochette de l’album que nous avons là dans les mains quelques jours seulement après le concert qui nous a laissé à l’âme une grâce et une  beauté rarement atteintes à ce degré.

On découvre sur un fond de ciel tourmenté le visage penché, yeux clos, de Véronique Pestel, reconnaissable entre toutes à son ample  chevelure auburn qui lui fait une gracieuse et folle toison de femme libre. Le vent y joue sa partition. Véronique sourit. Paisible. On trouve le texte qui pourrait accompagner l’image figée dans ces mots : « Je vis comme un vent coulis/ Balayeur de suie/ Baladeur de cendres (Vents divers)

 Sur la quatrième de couverture des mots déclinés devant les titres des chansons nous délivrent ce texte : Tout est illusion / mais la nature / donne/ crée/ tue. / Je est une illusion / mais l’autre / m’accompagne / m’apprend / me transforme. / Dans  le noir/ un éclair / me réveille.

PATRICIA KAAS

Baptiste Vignol - Carrière cassée

Quinze ans qu'elle n'avait pas enregistré de chansons originales! Et pourtant, malgré le temps qui passe, et les modes qui vont avec, son retour cet automne demeurait un événement. C'est dire si Patricia Kaas est une chanteuse populaire, peut-être la dernière en France de cet acabit. Si les deux premiers extraits entendus sur les ondes (Le jour et l'heure, Madame tout le monde) n'emportèrent pas les foules, la voix, elle, était là, royale, épaisse et saisissable. Assez pour espérer un disque de jolie facture. Treize morceaux le composent, mais la faiblesse des mélodies en font un album pour rien.

ROSE

Hexagone - Rose, Vivre pour écrire

Rose, c’est une artiste authentique avec une écriture fine et aiguisée dont la sincérité de l’interprétation donne encore plus de sens. Elle n’a pas de filtre, elle livre ses mots et ses émotions dans chacune de ces chansons. De La liste à la sortie Pink Lady, il s’est passé presque dix ans. Avec le temps, Rose a ajouté de plus en plus couleurs et de profondeur à sa palette. Son univers devient progressivement plus rock. En pleine préparation de son cinquième album, elle revient sur son parcours, nous présente sa vision du milieu actuel de la chanson et nous parle de ses projets.

MANUEL ETIENNE

Nos Enchanteurs - Manuel Etienne, hors de la ville froide

Ni pluies ni riens fait partie de ces albums qui vous séduisent à la première écoute et que chaque nouveau passage révèlera un peu plus, cependant, tant on y découvrira de subtilités musicales, de sens caché. Je n’aime pas le terme pop pour caractériser un album, en général il sert de cache-misère pour parler d’albums faciles, sucrés, répondant aux goûts du temps et manquant d’inspiration. Pourtant, c’est ce terme qui qualifia les Beatles ou Pink Floyd et, en ce sens, ceci est un album de musique pop-rock, mais d’une tonalité assez sombre, ascendance punk. Même si, furtivement, on peut penser justement à Pink Floyd, aux Pixies, à Bashung, Jean-Louis Aubert ou même à Fauve (je n’y peux rien, le cerveau est conçu pour reconnaître ses références passées), c’est un album de son temps avant tout, personnel et extrêmement précieux dans le bon sens du terme.

ROBERT NYEL

Baptiste Vignol - Méconnu mais capital

C'est un très grand auteur qui s'en va. Robert Nyel est mort samedi dans le sud de la France, près de la Méditerranée qu'il aimait tant peindre. Il avait 86 ans. De 1959 à 1970, avec sa complice, la compositrice Gaby Verlor, il signa les paroles de quelques purs chefs-d'œuvre interprétés par Bourvil (Ma p'tite chanson, C'était bien ou Mon frère d'Angleterre superbement reprise par Jean-Louis Murat dans les années 90) et Juliette Gréco (Marions-lesDéshabillez-moi). Il fut également chanteur lui-même, connaissant le succès avec Magali en 1962. Puis à l'instar de son ami Jacques Brel, il s'était, à l'âge de 40 ans, retiré du show-biz, ne supportant plus l'hypocrisie d'un métier où il fallait trop souvent, disait-il, serrer la main de gens qu'on n'a pas toujours envie de saluer.

LEO MARJANE

Culturebox - Léo Marjane, doyenne de la chanson française, s'éteint à 104 ans

Léo Marjane, vedette des années 40 et doyenne de la chanson française, est morte dimanche d'une crise cardiaque à 104 ans, a annoncé lundi son fils, Philippe de Ladoucette. Léo Marjane, née Thérèse Gendebien, a enregistré plus de 180 chansons entre 1932 et le milieu des années 50.

Il est des voix qui vous envoûtent et dont il est difficile de se détacher. Léo Marjane était de celles-là. Lorsqu’elle enregistra des adaptations de succès américains à la fin des années 1930 accompagnée par Wal-Berg, l’arrangeur le plus swing du moment, ce fut une petite révolution dans le monde de la chanson française (La chapelle au clair de Lune). Elle avait 25 ans et une belle carrière devant elle : disques, radio, cinéma, music-hall, cabaret… 
 
RENAUD
 
 
C'était une chouette émission sur M6, de celles qu'on ne voit pas passer. Ça devient rare. Filmés sagement, à l'ancienne, Renaud et ses très proches (délicieuse Dominique qu'on n'avait jamais vue s'exprimer autant, et avec quelle clarté; fraternels Pierre Tarde et Bloodi qui accompagnent l'artiste au quotidien; attentif et attentionné David Séchan, le jumeau du chanteur) répondent à une voix off (celle du journaliste Didier Varrod), complice et chaleureuse. Et Renaud de parler, sans jamais s'étaler, guidé par ses maîtres: «"On ne pose pas de question à quelqu'un qui est ému", disait René Char. Et je suis ému.» Voilà qui cadre l'ambiance.
 

08:07 Publié dans | Lien permanent